FN : la justice annule la suspension de Jean-Marie Le Pen, le parti fait appel

le , mis à jour à 19:59
1
FN : la justice annule la suspension de Jean-Marie Le Pen, le parti fait appel
FN : la justice annule la suspension de Jean-Marie Le Pen, le parti fait appel

Surprise ! Jean-Marie Le Pen est de retour au Carré, le siège du Front national. Le vieux chef annonce, via un communiqué, qu'il retrouvera son bureau, ce vendredi à 11 heures. Le tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) vient de lui donner raison, ce jeudi, en annulant (pour une question de forme) sa suspension du parti qu'il a cofondé et dirigé des années durant.

Le parti «devra rétablir M. Jean-Marie Le Pen dans tous les droits attachés à sa qualité d'adhérent et le cas échéant à celle de président d'honneur», précise le jugement. Dans la foulée, le Front national a décidé de faire appel.

Sanctionné par sa fille, la présidente du FN, Marine Le Pen, après une nouvelle salve de provocations sur les chambres à gaz, «détail» de l'Histoire, le maréchal Pétain et le «monde blanc», le vieux chef avait demandé l'annulation de sa suspension en tant qu'adhérent, prononcée le 4 mai. Il contestait également la «privation de ses droits» en tant que président d'honneur qui en avait découlé.

«Ça ne change pas grande chose»

«Jean-Marie Le Pen peut de nouveau dès demain matin recommencer à utiliser son bureau et tous les moyens à sa disposition et siéger à toutes les instances», se félicite Me Frédéric Joachim, ce jeudi.  

Cela ne devrait durer qu'un temps. Court. Le cofondateur du FN, 87 ans, devrait perdre sa présidence d'honneur du FN sous huit jours. Le parti a effectivement organisé un congrès extraordinaire par voie postale pour soumettre les nouveaux statuts du parti, où ne figure plus son titre honorifique, au vote de ses adhérents. Selon toute vraisemblance, ceux-ci devraient suivre leur présidente, Marine Le Pen.

Le numéro 2 du parti, Florian Philippot, a pour sa part déjà tourné la page. «Ça ne change pas grande chose», relativise-t-il au micro de BFM TV, avant d'asséner : «Dans la tête des gens, la séparation est faite. Plus personne, en France, ne considère ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xk8r le jeudi 2 juil 2015 à 16:50

    Jean Marie is back !