FN : François Fillon a fait rire Nicolas Sarkozy

le
1
L'ancien président s'est amusé en privé de la sortie controversée de son ex-premier ministre qui, après avoir critiqué la droitisation de sa campagne présidentielle, a fait un pas vers le parti frontiste.

Nicolas Sarkozy s'amuse des tourments de l'UMP vis-à-vis du Front national. Du moins en coulisses. Car officiellement, l'ancien président est «inquiet» et attristé d'avoir vu son parti se déchirer pendant dix jours après la sortie controversée de François Fillon sur la position à tenir en cas de duel FN-PS aux municipales de mars. Interrogé à ce sujet le 8 septembre, lors du «Grand Rendez-vous Europe 1-Le Monde-i-Télé», l'ex-premier ministre avait recommandé «de voter pour le moins sectaire» des deux candidats. Des propos qu'il avait confirmés cinq jours plus tard, provoquant un séisme politique à droite. Jusqu'à ce que l'UMP revienne à la raison mardi, en actant la position officielle du parti: son «opposition à tous les extrémismes et à tous les sec...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean.e le mardi 24 sept 2013 à 08:44

    l ump est sectaire et extremiste de toute facons le ps aussi