FN : Fillon sur la même ligne que Sarkozy

le
0
Le premier ministre a affirmé mardi qu'il n'y avait «aucune différence» entre le président et lui pour le 2e tour des cantonales, alors que plusieurs députés UMP ont dénoncé l'appel de Fillon à «voter contre le FN», déplorant une divergence «catastrophique» à la tête de l'exécutif. Avec une vidéo iTélé

François Fillon a tenu à s'expliquer. Le premier ministre qui avait appellé lundi soir à «voter contre le Front national» au second tour des cantonales, sans aller toutefois jusqu'à dire de voter pour la gauche, a précisé son propos mardi. Il a profité de la réunion du bureau du groupe UMP à l'assemblée. Alors que sa phrase avait été perçue comme une prise de distance vis à vis de la position de l'Élysée - ni vote FN, ni Front républicain -, le premier ministre a déclaré qu'il n'y avait «aucune différence» entre Nicolas Sarkozy et lui pour le second tour des cantonales, indiquant que, pour le président, «le choix, c'est s'abstenir ou voter PS» en cas de duel PS/FN. Des propos rapportés par des participants à la réunion à huis clos. Le chef du gouvernement a encore cité les propos tenus par le chef de l'État en début de matinée lors du petit-déjeuner de la majorité à l'Elysée : «La seule chose exclue, c'est de voter FN».

Mais la phrase prononcé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant