FN et Bloc identitaire, quelles différences ?

le
1
Marine Le Pen exclut de s'allier avec le mouvement d'extrême droite, évoquant des divergences idéologiques insurmontables. Le Figaro fait le point sur ce qui distingue les deux partis.

L'alliance entre le Front national et le Bloc identitaire n'est pas «à l'ordre du jour», selon Marine Le Pen. La présidente du FN a opposé une fin de non-recevoir à la proposition de rapprochement en vue des municipales de 2014 émise par les identitaires lors de leur convention, ce week-end, à Orange. Poursuivant sa stratégie de dédiabolisation, qui porte ses fruits au niveau électoral, le parti frontiste demeure réticent à s'allier avec une petite formation réputée sulfureuse. Mais plus qu'une divergence stratégique, Marine le Pen évoque des lignes de fracture idéologiques insurmontables. Quelles sont-elles?

» La vision de la Nation et de l'Europe

Là où le FN défend l'identité nationale, les identitaires promeuvent avant tout les identités locales...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 5 nov 2012 à 17:04

    Il ne faut pas confondre le populisme (FN) avec la vraie extrème droite (bloc identitaire)Le populisme n'a jamais abouti à quoique ce soit de concret, ce n'est pas de l'idéologie mais de l'opportunisme.