FN : de plus en plus de voix mais peu d'élus

le
0
Marine Le Pen peut à la fois se réjouir et s'inquiéter: après les élections cantonales, son parti a progressé, mais peine à passer la barre des 50%.

Le Front national a de nombreux motifs de satisfaction au lendemain du second tour des élections cantonales, mais aussi quelques sujets d'inquiétude. Le FN a très fortement progressé dimanche partout où il avait pu se maintenir. Dans les 403 cantons où des candidats FN étaient présents, le nombre de suffrages rassemblés par le parti de Marine Le Pen est passé de 620.000 voix au premier tour à 915.000 au second, soit une progression de plus de 45%.

Le FN a donc trouvé d'importantes réserves de voix, ce qui prouve une audience élargie et une image modifiée. Un frein moral au vote FN a été levé avec l'accession de Marine Le Pen, succédant à son père à la tête de ce parti. Une partie significative des électeurs de la droite modérée, mais aussi des électeurs de gauche, se sont reportés sur le candidat FN dans ces cantons.

 

Deux sièges

 

Le parti de Marine Le Pen a obtenu en moyenne 40% des voix dans les cantons où il était présent dimanche. Ainsi, dans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant