FMI : Pékin salue la nomination d'un Chinois

le
0
La Chine a qualifié de «progrès majeur» la nomination du Chinois Zhu Min au poste de directeur général adjoint de l'institution et appelle le FMI à poursuivre ses efforts de représentativité des pays émergents.

«Un progrès majeur». C'est ainsi que Pékin a qualifié ce jeudi la nomination du Chinois Zhu Min au poste, créé pour l'occasion, de directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI). «Cela montre les grands progrès effectués par le FMI pour augmenter la représentativité des économies de marché émergentes et des pays en développement», a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hong Lei, lors d'un point de presse.«Nous espérons que le FMI poursuivra les réformes afin d'effectuer des progrès encore plus grands», a-t-il ajouté.

Soucieuse de tenir ses promesses, Christine Lagarde a souhaité entériner la montée en puissance de la Chine sur la scène économique et internationale par cette nomination. Zhu Min travaillera ainsi aux côtés d'un Japonais et d'un Américain. Le Chinois était jusqu'à présent conseiller spécial de Dominique Strauss-Kahn.

À 58 ans, Min Zhu bénéficie d'un solide CV: il est passé p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant