FMI : Lagarde critique l'excès d'austérité en Europe

le
0
La directrice du FMI exhorte l'Europe à changer de stratégie économique. Elle critique l'objectif de réduction des déficits à 3%. Et demande deux ans de répit pour la Grèce.

La défection spectaculaire du gouverneur de la Banque de Chine et du ministre des Finances de la deuxième puissance économique mondiale ne saurait faire diversion. «La zone euro reste l'épicentre de la crise», a insisté jeudi Christine Lagarde. Et la patronne du Fonds monétaire international a demandé aux Européens d'infléchir substantiellement leur stratégie économique, qui consiste à ce jour à ramener le plus vite possible leur déficit public à 3% du PIB.

«Il est parfois mieux, étant donné les circonstances et le fait que de nombreux pays ont mis en place les mêmes instruments de politique économique pour réduire leur déficit, de se donner un peu plus de temps», a-t-elle expliqué. Et elle à nouveau jugé qu'il fallait «donner deux années supplémentaires pour que la Grèce réalise son programme d'ajustement budgétaire».

Il est manifeste que le FMI ne croit pas qu'Athènes puisse ramener son déficit de 7,3% du PIB en 2012 à 2,1% en 2014, comme cela est

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant