FMI : au moins 250.000 euros d'indemnités pour DSK

le
0
Le contrat du directeur général du FMI prévoit une allocation de séparation en cas de départ avant le terme du mandat et une retraite à vie

Associé aux circonstances du départ, le chiffre n'ira pas sans provoquer quelques réactions hostiles. Dominique Strauss-Kahn, directeur général démissionnaire du Fonds monétaire international (FMI), devrait toucher environ 250.000 euros d'indemnités, selon plusieurs médias. La chaîne américaine ABC évoque même un montant plus proche de 300.000 euros.

Le FMI a publié un communiqué pour contester l'ampleur des sommes avancées. Il n'empêche. Le contrat d'un patron du FMI prévoit bel et bien le versement d'une «allocation de séparation» qui se déclenche automatiquement si le mandat est rompu avant son terme. Selon les calculs deLibération qui s'appuie sur la formule détaillée dans le contrat, l'indemnité s'élèverait à 60% du dernier salaire annuel perçu par Dominique Strauss-Kahn, qui est de 441.980 dollars (310.000 euros) d'après le rapport 2010 de l'institution.

Un retraite en complément

L'allocation est complété par le versement d'une retraite par le FMI,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant