Floyd Ayité : " Je crois aux signes... "

le
0
Floyd Ayité : " Je crois aux signes... "
Floyd Ayité : " Je crois aux signes... "

S'il marche bien avec Bastia ces dernières semaines, Floyd Ayité a appris à tout relativiser depuis 6 ans. Il était en effet dans le bus de la sélection togolaise mitraillé lors de la CAN 2011 en Angola, à Cabinda.

En février tu as gagné trois matchs avec Bastia, en claquant quatre buts. Tu es dans la forme de ta vie ou quoi ? (Rires) Forme de ma vie non. Mais je suis dans une bonne période, c'est sûr car je marque, je suis décisif. Je suis sur une bonne série et je m'efforce pour que cela continue. Quand tu es performant, quand tu marques, tu prépares la suite de manière idéale. On se sent mieux à l'entraînement, dans chaque geste, dans les exercices devant le but. Tout réussit. Mais pour garder le cap, il faut continuer à bosser et ne pas se contenter de ces acquis là.

Grâce à ça néanmoins, Bastia n'est pas encore sauvé mais c'est en très bonne voie… Cela a dû détendre l'atmosphère alors qu'il n'y a pas si longtemps le club s'était séparé de Ghislain Printant. Dans la victoire, les visages et le moral s'améliorent. On ressent au quotidien ce changement. C'est vrai qu'il n'y a pas si longtemps, on était mal en point et avec le changement d'entraîneur, on ne savait pas trop où on mettait les pieds. Ces victoires nous ont donné beaucoup de confiance et surtout, on est dans une position où le maintien est en bonne voie.

" Yaya Touré parle toutes les langues "
Le 6 février, tu as mis le 1500e but de Bastia en Ligue 1 contre Troyes. Anecdotique ou pas pour toi ? Après ce but, on m'a simplement félicité car c'est énorme, 1500 buts pour un club en Ligue 1. Donc ce n'est pas anecdotique non. Dans l'Histoire d'un club, ce n'est pas rien, et que cela arrive sur toi, cela a beau être un coup du sort, c'est un clin d'oeil qui récompense ton travail. Je suis persuadé que ce qui arrive dans la vie, on le mérite. Je le prends comme tel, cela me fait plaisir et me donne de la force pour mettre d'autres buts… Je crois aux signes, au fait que si cela m'est arrivé, cela présage de bonnes choses pour bien finir la saison car j'ai encore de belles choses à faire.

« Je me sens mature pour une expérience à l'étranger »Floyd Ayité [BR…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant