Flottille : un rapport de l'ONU ravive la crise entre Israël et la Turquie

le
0
L'ONU estime que l'armée israélienne a eu recours à une force «excessive et déraisonnable». La Turquie a expulsé l'ambassadeur d'Israël en représaille au refus de l'État hébreu de s'excuser pour la mort de neuf militants turcs lors de l'assaut de mai 2010.

Le rapport de l'Onu sur l'attaque d'une flottille se dirigeant vers Gaza de la part des forces israéliennes en 2010 a été publié en avant-première par le New York Times avant sa remise vendredi au secrétaire général Ban Ki-moon. La commission d'enquête pointe les fautes des pro-Palestiniens et de l'armée israélienne, mais estime légal le blocus de l'enclave palestienne de Gaza.

Le 31 mai 2010, des commandos de la marine israélienne avaient pris d'assaut dans les eaux internationales le bateau turc Mavi Marmara, qui transportait des humanitaires pro-palestiniens en partance pour Gaza. Or ce territoire est sous le coup d'un blocus depuis 2007. L'attaque israélienne pour stopper la flottille a causé la mort de neuf militants d'origine turque. Les relations entre les deux pays se sont depuis refroidies.

Assaut «excessif» d'Israël, «imprudence» des militants

«La décision d'Israël de prendre le contrôle des bateaux avec une telle force, à grande distance de la zone ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant