Flottille : le bateau français intercepté

le
0
Le navire français Dignité-Al Karama , qui voulait se rendre avec d'autres bateaux à Gaza pour protester contre le blocus israélien, a été arraisonné et conduit dans le port d'Ashdod, au sud de l'Etat hébreu.

C'est la fin de l'aventure pour le Dignité-Al Karama. Le navire français, dernier rescapé d'une flottille internationale qui voulait se rendre à Gaza pour protester contre le blocus maritime israëlien, a été arraisonné mardi par la marine de l'Etat hébreu, portant l'estocade à une expédition contrariée depuis près de trois semaines. Il a ensuite été conduit au port israélien d'Ashdod, dans le sud du pays, par trois bâtiments militaires israéliens.

Le bateau a été abordé à la mi-journée après plusieurs heures d'encerclement par des navires de guerre israéliens. Il transportait seize personnes dont onze Français, mais aussi des Canadiens, Suédois, Grecs, la journaliste renommée du quotidien israélien de gauche Haaretz Amira Hass et deux de la télévision du Qatar Al-Jazira. A leur arrivée au port, les 16 passagers devaient être interrogés, avant d'être remis aux services du ministère de l'Intérieur et de l'immigration, selon l'armée israélienne.

I...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant