Florian Philippot : Vallaud-Belkacem, Taubira et Macron, les trois "bras d'honneur du gouvernement"

le
1
Florian Philippot sur LCI condamne la une de Minute, mais estime que la nomination de Najat Vallaud-Belkacem est un bras d'honneur à l'école de la République.
Florian Philippot sur LCI condamne la une de Minute, mais estime que la nomination de Najat Vallaud-Belkacem est un bras d'honneur à l'école de la République.

Audrey Crespo-Mara : Votre scénario c'est : le gouvernement Valls II ne survivra pas à l'automne ou à l'hiver, il y aura une dissolution, et Marine Le Pen sera Premier ministre ! Finalement, pour aller au pouvoir, vous êtes prêts à tout, même à cohabiter avec François Hollande !Florian Philippot : Cohabiter "contre" François Hollande ! Ce serait un bras de fer !Mais, comment marcherait une cohabitation Hollande - Le Pen ?C'est le gouvernement qui définit la politique de la Nation ! Eh bien, Marine Le Pen, Premier ministre, la définirait, et François Hollande, je ne sais pas, il ferait les commémorations, ce qu'il aime bien faire... Ou peut-être aurait-il envie de démissionner... Il se soumettrait ou il se démettrait ! Pourquoi l'UMP , elle, ne veut surtout pas cohabiter ? Parce qu'ils seraient obligés de démontrer aux Français qu'ils font la même politique que François Hollande et le Parti socialiste, ce serait visible ! On se rendrait compte qu'ils ont les mêmes orientations idéologiques que M. Macron, Mme Taubira et Mme Belkacem...Emmanuel Macron disait, avant sa nomination, qu'il serait bon de déroger aux 35 heures, François Rebsamen pense qu'il faut renforcer les contrôles des chômeurs. Que pensez-vous de cette poussée de fièvre sociale-libérale au gouvernement ?REGARDEZ la réponse de Florian PhilippotLe PS demande la condamnation de l'hebdomadaire Minute pour sa une sur Najat...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • opelin le mercredi 3 sept 2014 à 17:55

    Ce serait Phili.ppot le premier ministre, pour préparer le chemin à Marine Le Pen pour 2017.