Florence Cassez «innocente» pour l'Église et un ex-procureur général

le
0
Ces deux nouveaux soutiens interviennent à seulement quelques jours de l'examen du pourvoi en cassation de la jeune femme, condamnée à 60 ans de prison.

Nouveaux soutiens de taille pour la Française emprisonnée au Mexique. Florence Cassez, condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements malgré ses dénégations, a reçu mardi le soutien assez inattendu de l'Eglise catholique et d'un ex-procureur général fédéral, équivalent à un ministre de la Justice au Mexique. Des soutiens qui interviennent à seulement quelques jours de l'examen de son pourvoi en cassation, sorte de procédure de la dernière chance pour la jeune femme.

Jamais l'Eglise mexicaine, très influente dans ce pays où la religion catholique est omniprésente, ne s'était encore prononcée de façon aussi catégorique dans ce dossier. Après avoir examiné ce dossier pendant plus d'un an - suite à une demande des parents de la jeune femme - elle a ainsi conclu mardi à «l'absolue innocence» et à une «violation flagrante des droits» de Florence Cassez.

Ignacio Morales Lechuga, procureur général de 1991 à 1993 et ancien ambassadeur du Mexique en France, s'es

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant