Florange : Hollande dit avoir tenu ses engagements

le
58
Florange : Hollande dit avoir tenu ses engagements
Florange : Hollande dit avoir tenu ses engagements

En honorant son rendez-vous annuel Florange, le président de la République, en visite ce lundi matin dans le val de la Fensch (Moselle), se donnait plus que l'ambition d'honorer sa promesse : «Lutter contre le défaitisme, le scepticisme qui nourrit l'extrémisme», comme il l'explique aujourd'hui dans un entretien au Républicain lorrain et à l'Est républicain. La mairie de Hayange, commune où sont situés les hauts fourneaux d'ArcelorMittal, est tombée aux mains du FN aux dernières élections municipales. 

François Hollande est arrivé à 9h45 pour voir le futur Institut de la métallurgie du Val de Fensch, à Uckange, près de Florange. Cette plateforme publique de recherche et de développement industriel doit ouvrir fin 2015. L'annonce avait été faite par le président de la République en septembre 2013, lors de sa précédente visite. L'Etat devrait apporter 50 millions d'euros au projet, et non 20 millions comme d'abord prévu.

VIDEO. En visite en Lorraine, Hollande inaugure le site «Métafensh»

Bise glaciale sur le site d'Uckange

Le président de la République a échangé une bise glaciale avec son ancienne ministre Aurélie Filippetti. Arrivée parmi les premiers sur le site d'Uckange, son écharpe bleu blanc rouge en bandoulière, la députée socialiste de la première circonscription de Moselle ne ménage pas le chef de l'Etat. «Le quinquennat n'aurait pas eu le même visage s'il (François Hollande, Ndlr) s'était battu jusqu'au bout pour sauver ce site», a-t-elle répété ce lundi à Florange, affirmant que «la fermeture des hauts-fourneaux a été le tournant du quinquennat», sans lequel «les Français auraient encore confiance»... «Je ne nie pas les avancées qui ont été obtenues, 180 millions plus le centre de recherches. Ce que la gauche a obtenu ne l'avait pas été par Nicolas Sarkozy pour Gandrange quatre ans plus tôt. Ce qui a manqué, c'est la volonté de soulever des montagnes», avait-elle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gyere le mardi 25 nov 2014 à 12:07

    Tiens il y a un essaim ; aremon05, bel06 tout ce monde pour soutenir "neuneu01"!!

  • gyere le mardi 25 nov 2014 à 12:03

    aremon c'est pour cela que molasson est entré par une porte dérobée, alors que les ouvriers l'attendaient de pied ferme devant la grande porte...... Vous voulez tromper qui??

  • fbordach le mardi 25 nov 2014 à 11:29

    Les Français ont l’impression qu’ils vivent en permanence des réformes structurelles, mais c’est faux, il n’y en a quasiment pas, comme le montre l’absence de baisse des dépenses publiques.

  • aremon05 le mardi 25 nov 2014 à 09:59

    Sarkozy a tellement l’habitude de prendre les gens pour des imbéciles qu’il devait penser que les travailleurs goberaient ses propos Pour F Hollande il a tenu au moins l'engagement emploi puisque tous les salariés ( sauf 2 en stage) ont été reclassés

  • aremon05 le mardi 25 nov 2014 à 09:57

    À Florange, Sarkozy se faisait mousser à grands coups d’annonces bidon et de promesses en l’air. Exemple demander à ArcelorMittal d’investir 17 millions pour la relance du site et remettre en route les hauts fourneaux. La réalité, « cet investissement était prévu de longue date » et ArcelorMittal confirmait que la décision de rallumer les hauts fourneaux n’était pas prise du tout.

  • fbordach le mardi 25 nov 2014 à 00:09

    Cela ne coûte rien, c'est Mittal qui a bien voulu mettre la main à la poche... Gageons que cela n'a rien à voir avec la pseudo pression du gouvernement mais plutôt au fait que Mittal a , lui, une vision et une stratégie a une échéance superieure a 2017!

  • M2614138 le lundi 24 nov 2014 à 20:29

    Lamentable Même pas le courage de sortir par la porte officielle ! C est le g Landu dans toute sa splendeur ! Il vient narguer et se cache !on touche le fond !

  • M547654 le lundi 24 nov 2014 à 20:18

    oui froggy, c'est exactement ca

  • aetier le lundi 24 nov 2014 à 19:02

    et les salariés des entreprises sous traitantes....eux sont oublies...

  • M1961G le lundi 24 nov 2014 à 17:39

    hollande déteste les sans dents . hollande travaille pour désindustrialiser la France . hollande est un intérimaire qui devrait quitter son poste en 2015 . les sans dents pourront toujours voter contre hollande en 2015 .