Flexibilité : Mélenchon et le PCF peinent à mobiliser

le
5
La CGT et FO, associées pour l'occasion, appelaient à manifester mardi pour dénoncer le projet de réforme du marché du travail, présenté mercredi en Conseil des ministres. Mais les défilés n'ont pas fait le plein, notamment à Paris.

Pour Jean-Luc Mélenchon, nul doute que les socialistes sont à l'origine de la faible mobilisation de mardi contre l'accord national interprofessionnel (ANI). Lorsque, place de l'Odéon dans le VIe arrondissement de Paris, l'ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle a fustigé «l'accord scélérat» sur l'emploi noué entre les partenaires sociaux, «dangereux, régressif et antisocial», a dénoncé «les mensonges de Hollande» et a interpellé les parlementaires de gauche, le cortège en provenance du Châtelet et en direction de l'Assemblée nationale n'était pas encore passé devant lui. Mais, déjà, il dénonçait la man½uvre et se faisait menaçant. «Le gouvernement vend sa marchandise avec des mensonges. La réaction est d'autant plu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1343167 le mercredi 6 mar 2013 à 00:12

    Concernant le PC et la Merluche... Triste fin d'époque et de vie pour ces cocos has been...

  • M1343167 le mercredi 6 mar 2013 à 00:07

    Rien ne change, la CGT est toujours à éradiquer.

  • M1343167 le mercredi 6 mar 2013 à 00:00

    Mais c'est pas réussi du tout, c'est même un ÉNORME FIASCO, à la lecture de toute la presse et des médias télévisuels...

  • chatnour le mardi 5 mar 2013 à 22:58

    Cocus,cocus, cocus !!! Pour un bide, ça c'est un bide ! Et je crois que celui-là, ils vont s'en souvenir ! Il leur restera en travers de la gorge ! Evidemment, plus facile de faire le guignol à la bastille devant les drapeaux africains et maghrébins !

  • janaliz le mardi 5 mar 2013 à 22:18

    Peinent à mobiliser... un doux euphémisme. Un bide monumental de la coalition improbable des ennemis héréditaires FO et CGT. Les derniers dinosaures...