Fleury Michon : Confirme la solidité de son modèle

le
0
Conserver
« Nous retiendrons de l'exercice 2012 : 1/ la bonne tenue de l'activité (CA 691M¤ +7,2%). Ce dynamisme s'est retrouvé sur chacun des pôles. Le coeur d'activité GMS France (86% du CA) a en particulier bénéficié des bonnes performances des produits à marque propre (90% du CA GMS France) qui poursuivent leurs gains de parts de marché ; 2/ la volatilité du prix des matières premières. 3/ la progression significative de la marge opérationnelle courante à 5,8% (vs 3,8%) grâce à la croissance soutenue du chiffre d'affaires GMS et aux coûts d'approvisionnements globalement contenus. 4/ le désendettement (gearing de 55% vs 67% n-1) ; 5/ le dividende proposé de 1,20¤ en hausse de 32% par rapport à l'an passé et faisant ressortir un payout de l'ordre de 30% stable vs n-1. Fleury Michon ne donne pas d'indication chiffrée concernant l'exercice 2013, ce qui n'est pas étonnant au regard du contexte de consommation tendu et de la volatilité des matières premières. Concernant la top-line, la croissance devrait selon nous rester au rendez-vous, portée par les positions fortes de la marque Fleury Michon en GMS. L'évolution des résultats reste quant à elle conditionnée à celle des matières premières. A ce stade, nous conservons le scenario 2013 suivant : CA +6,5%, MOC 5,4% (-40bp). Fleury Michon confirme la solidité de son modèle "à marque propre". Néanmoins, le parcours du titre pourrait être limité par le contexte globalement dégradé en Europe et l'absence de catalyseurs (pas de perspectives M&A ou international fortes). Nous conservons la valeur. »
Laurent Vallée/Romain Freismuth
Portzamparc


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant