Flamini se paie Tottenham

le
0
Flamini se paie Tottenham
Flamini se paie Tottenham

Sur la pelouse de Tottenham, Arsenal n'aura pas livré la prestation de l'année mais parvient à assurer l'essentiel, à savoir la qualification, grâce à un doublé de Mathieu Flamini. Oui, Mathieu Flamini.

Tottenham Hotspur 1 - 2 Arsenal FC

Buts : Chambers (56e, csc) pour les Spurs // Flamini (26e et 78e) pour les Gunners

La main sur le canon de son maillot, Mathieu Flamini regarde fièrement les supporters d'Arsenal qui ont fait le court déplacement jusqu'à White Art Lane. À dix minutes de la fin de ce derby de Coupe, le Français vient de donner un avantage définitif aux siens d'une magnifique volée du droit. Un geste superbe pour une joie intense. Et un moment d''autant plus fort que c'est déjà lui qui avait ouvert le score en première mi-temps. Un doublé assez fou pour un homme qui n'a pas l'habitude de marquer. Et pire que ça, qui n'a pas l'habitude de jouer. Car, oui, Flamini dispute bien là ses premières minutes de la saison ; parfois sur le banc, souvent en tribunes, l'ancien milanais ne vivait pas le début de saison de ses rêves. Ce qui ne l'a donc pas empêché d'en vendre à ses supporters. Le tout en envoyant un message très explicite à Arsène Wenger.

Flamini se mue en buteur


Le sort a été taquin pour ce 3e tour de League Cup, car si tous les gros de Premier League ont hérité d'équipes plutôt abordables, il a imposé un derby en plein milieu de semaine pour les Spurs et les Gunners. Malgré une équipe largement remaniée, Arsenal ne fait pas de complexe sur la pelouse de son meilleur ennemi et impose le rythme de la rencontre. Les Gunners finissent par être récompensés lorsque Flamini surgit de nulle part pour pousser dans les filets un ballon repoussé par Vorm à la suite d'une frappe d'Oxlade-Chamberlain (26e). Un but qui résonne aussi bruyamment qu'un réveil dans les oreilles des Spurs qui se mettent enfin à jouer. Profitant des errances sur le côté droit de la défense d'Arsenal, les locaux font passer toutes leurs offensives par le couloir de Debuchy, avec succès, le plus souvent, sans pour autant parvenir à inquiéter Ospina. Plutôt tranquille jusque-là, le gardien colombien répond présent lorsqu'il doit intervenir sur une tentative de Rose.…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant