Flambée de grippe aviaire dans le monde

le
2

Les cas de grippe aviaire se multiplient à travers le monde. Mercredi soir, le Japon a décidé d'abattre 230.000 volailles supplémentaires, portant le total à quelque 560.000 depuis le début de la semaine. Le week-end dernier un cas avait été détecté sur un canard sauvage dans le Pas-de-Calais.

Des canards dans la commune de Godewaersvelde dans le Nord de la France. ( AFP / PHILIPPE HUGUEN )
Des canards dans la commune de Godewaersvelde dans le Nord de la France. ( AFP / PHILIPPE HUGUEN )

Ce premier cas de grippe aviaire "hautement pathogène" H5N8 en France a été confirmé samedi parmi 20 canards en liberté dans la commune de Marck, entre Calais et Dunkerque, a annoncé lundi le ministère de l'Agriculture. Les canards en question étaient "utilisés comme appelants pour la chasse au gibier d'eau", c'est-à-dire d'animaux vivants servant d’appâts pour les chasseurs et qui ne faisaient pas partie d'un élevage d'oiseaux domestiques à vocation commerciale. Le fait de trouver un cas sur un canard sauvage plutôt que dans un élevage "est moins inquiétant du point de vue des conséquences car ce qu'on cherche à protéger ce sont les élevages", a pour sa part déclaré à l'AFP Loïc Evain, directeur général adjoint de la Direction générale de l'alimentation (DGAL).

Carte d'Europe localisant les cas récents d'influenza aviaire détectés et de France où
Carte d'Europe localisant les cas récents d'influenza aviaire détectés et de France où le risque de grippe aviaire a été réévalué de "négligeable" à "élevé" dans certaines régions. ( AFP / Vincent LEFAI, Jean Michel CORNU )

Comment expliquer cette flambée ? "Il n'est pas étonnant d'avoir tous ces cas de grippe aviaire en ce moment car ils sont tous liés à des oiseaux sauvages et on est en pleine période de migration d'hiver", a expliqué ce jeudi à l'AFP le Dr Monique Eloit, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE). "Pour les pays d'Europe de l'Ouest ce sont notamment les animaux eurasiens qui avec le froid se rapprochent de zones où il fait meilleur pour passer l'hiver. Ils font des stops pour ensuite continuer vers les pays chauds africains".

LE H5N8 JAMAIS IDENTIFIÉ CHEZ L'HOMME

"Les cas asiatiques sont également très liés aux migrations mais il faut noter que l'Asie est le berceau de l'influenza aviaire. Ils mélangent à la fois une situation de risque endémique dans la faune sauvage et les élevages avec des mouvements de migration", a-t-elle ajouté. "Beaucoup d'élevages sont en plein air, donc avec des connexions avec la faune sauvage qui font que le risque y est quasi permanent, ce qui n'est pas le cas en Europe de l'Ouest."

Les premiers cas de H5N8 sont apparu en 2014 en Chine et en Corée. Il y a régulièrement eu d'autres déclarations en Asie en 2015 et en 2016, on le retrouve également en Europe de l'Ouest au Danemark, en Allemagne, en Pologne, en France récemment. "Jusqu'à présent, on n'a pas eu de connexion entre des cas humains et cette souche H5N8", a poursuivi Monique Eloit. "Mais je ne me permettrai pas de dire qu'une souche donnée ne présente pas de risque pour l'homme car les virus d'influenza sont assez compliqués. Entre leurs mutations, leurs réassortiments, leurs petites modifications génétiques je ne crois pas que vous trouviez quelqu'un qui vous dise que tel virus ne présente pas de risque pour l'homme. Pour certains c'est clair : le H5N1, par exemple, est déjà passé à l'homme, on connaît le risque, mais le H5N8 on ne l'a jamais identifié dans des cas humains".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a 5 jours

    J'ai passé un mail informatif il y a 30 mn.... ( enregistré chez moi grace à un logiciel )

  • jmlhomme il y a 5 jours

    Bourso fait de la censure....