Fitch relève la note d'UFG-LFP

le
0
(NEWSManagers.com) - Fitch Ratings a relevé de ?M2-' à ?M2' la note Asset Manager attribuée à UFG-LFP et a levé la surveillance positive sous laquelle la note avait été placée à la suite de l'annonce du rapprochement des activités de La Française des Placements et d'UFG. Cette notation couvre l' ensemble des activités de gestion de valeurs mobilières basées à Paris (hors gestion privée). Elle ne concerne donc pas les activités de gestion immobilière et de private equity d' UFG-LFP, ni les sociétés de gestion dans lesquelles le groupe détient des participations.

Le relèvement de la note reflète, selon l'agence, " la solidité de la nouvelle structure UFG-LFP" qui affiche 33 milliards d'euros d' encours sous gestion à fin mars 2010 (27 milliards d'euros pour la partie valeurs mobilières). Cela traduit également " la bonne diversification de la société en termes d' actifs gérés et de type de clientèle, ainsi que la stabilité dont elle a fait preuve depuis un an malgré le processus de fusion" . Enfin, " la note prend en compte les ressources importantes dont la société dispose, notamment au niveau des gestions et du dispositif global de contrôle des risques" .

Par ailleurs, en levant la mise sous surveillance positive de la note (décembre 2009), Fitch prend acte de l'adossement au CMNE (qui détient 80 % de la structure) et de la stabilité de l' organisation en termes de dirigeants, d' équipes et de processus d' investissement.

Observant que le rapprochement s' est opéré dans des délais relativement courts pour une opération de ce type, l'agence de notation indique que " les équipes de gestion de portefeuilles des deux entités ont été fusionnées tout en laissant subsister les processus de chaque société lorsque des complémentarités ont été constatées, comme dans les cas de la gestion obligataire (gestion de produits spécialisés/gestion assurancielle) et de la gestion actions (gestion thématique/ISR) notamment. Le processus top down, qui occupait une place prépondérante dans la gestion de LFP et que Fitch considérait comme un élément différenciateur de la société, reste inchangé. Enfin, le processus de multigestion alternative vient, pour une grande partie, d' UFG Alteram et bénéficie de ressources importantes et d'un processus discipliné. Il a vocation à devenir rapidement le pôle de gestion en performance absolue d' UFG-LFP, en direct ou en multigestion" .

Enfin, concernant l'avenir, Fitch souligne que les enjeux à moyen terme pour la société consisteront à accélérer le développement des investissements et de la clientèle à l' international, à pérenniser et institutionnaliser les processus de gestion rapprochés et à achever l' intégration de la plateforme technologique.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant