Fitch confirme le "AAA" américain et sa perspective négative

le
0
FITCH CONFIRME LE "AAA" AMÉRICAIN ET SA PERSPECTIVE NÉGATIVE
FITCH CONFIRME LE "AAA" AMÉRICAIN ET SA PERSPECTIVE NÉGATIVE

NEW YORK (Reuters) - Fitch a confirmé mardi soir la note de crédit "AAA" accordée à la dette souveraine américaine, tout en continuant de lui attribuer une perspective négative qu'elle explique par les incertitudes qui entourent la politique budgétaire des Etats-Unis et les conséquences de la récession et de la crise de la dette qui sévissent en Europe.

"La confirmation du AAA des Etats-Unis est appuyée par une économie très productive, diversifiée et riche, des taux de change et une politique monétaire flexibles et par l'extraordinaire flexibilité offerte par le statut de devise de réserve mondiale du dollar américain", explique l'agence de notation dans un communiqué.

"Les risques budgétaires et macroéconomiques émanant du secteur financier sont modérés et diminuent. Le profil de crédit américain bénéficie également du respect du droit de la propriété, de l'administration de la loi et du degré élevé de stabilité politique et sociale", poursuit le communiqué.

Fitch dit en outre s'attendre à une accélération de la reprise aux Etats-Unis en 2013 et 2014, et à moyen terme, et à un taux de croissance moyen autour de 2,5%.

Les risques baissiers qui pèsent sur les perspectives sont essentiellement imputables aux incertitudes qui entourent la politique budgétaire américaine, et aux conséquences de la crise de la dette européenne et à la récession, prévient toutefois le communiqué de Fitch.

"De l'avis de Fitch, il est probable que tout ou partie des hausses d'impôts et de baisses des dépenses contenues dans la législation actuelle seront, soit annulées, soit reportées, au moins temporairement. Les prévisions de Fitch partent du principe que le déficit du budget fédéral diminuera d'environ 1,5% du PIB en 2013 au lieu des 3% à 5% prévus dans le projets de budget", dit l'agence.

Elle prédit une croissance économique de 2,6% en 2013 et un taux de chômage sous les 8%.

Une perspective négative donne à Fitch 12 à 18 mois pour prendre une décision sur la note de crédit des Etats-Unis, soit à une date ultérieure à la prochaine élection présidentielle.

"Fitch ne s'attend pas à tirer de conclusion à partir de la perspective négative avant fin 2013", prévient l'agence, mais un choc adverse pour l'économie pourrait hâter ce processus.

Standard & Poor's avait marqué les esprits en août 2011 lorsqu'elle avait fait perdre aux Etats-Unis son fameux "triple A".

Daniel Bases et Caryn Trokie, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant