Fiscalité : une hausse de la CSG pas exclue

le
19
L'exécutif étudie bel et bien l'hypothèse d'une hausse de la CSG, selon nos informations. Les experts du Budget sont par ailleurs embarrassés avec la taxation à 75% des revenus de plus d'un million d'euros.

Les Français n'en ont pas fini avec les hausses d'impôts. Jeudi, Jérôme Cahuzac, le ministre délégué au Budget, a assuré qu'une augmentation de la CSG «n'est pas envisagée dans le projet de loi de finances initiale» qui fixera le budget 2013. Mais le même jour, Pierre Moscovici, ministre des Finances, a fait comprendre que le sujet serait abordé la semaine prochaine lors de la conférence avec les syndicats. Selon nos informations, l'exécutif étudie bel et bien l'hypothèse d'une hausse de la CSG. Il faut dire qu'un point de CSG rapporte plus de 10 milliards.

Les experts du Budget sont par ailleurs embarrassés avec la taxation à 75% des revenus de plus d'un million d'euros, qui fera partie du projet de budget pour 2013. Jérôme Cahuzac a estimé jeudi qu'il «fallait veiller à ne pas contraindre l'économie», faisant le distinguo entre les rémunérations des dirigeants de grands groupes et le cas des «artistes, auteurs, chercheurs, chefs d'entreprise, sportifs».

Atténuer le choc de la mesure

Le gouvernement veut effectivement atténuer le choc de la mesure. Dans la majorité, on rappelle qu'il est possible de mettre en place des mécanismes de lissage pour les revenus exceptionnels et les plus-values de cessions d'entreprise, permettant d'échapper au couperet des 75%. Bref, la taxe à 75% pourrait être réduite comme peau de chagrin.

En outre, Jérôme Cahuzac a laissé entendre qu'elle pourrait ne pas prendre la forme d'une tranche supplémentaire d'impôt sur le revenu (IR). Selon nos informations, l'exécutif souhaite que la taxation à 75% soit temporaire. Dans ce cas, une contribution exceptionnelle, distincte de l'impôt habituel, serait la meilleure option. C'est ce qui a été fait pour l'ISF et la taxation à 3% ou 4% des hauts revenus fin 2011. Mais les arbitrages sont encore loin d'être rendus.

LIRE AUSSI:

» Plus de 7 milliards de hausses d'impôts dès 2012

» Coup de massue pour les redevables à l'ISF

» Le gouvernement veut faire payer les «riches»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le lundi 9 juil 2012 à 00:21

    J'ai une idée,messieurs :Il faut créer une deuxième CSG qui s'appelera CSGR :R comme riches.La CSG standard sera rebaptisée CSGO: O comme ouvriers .Celle-là on ne la touchera pas

  • fredmar5 le vendredi 6 juil 2012 à 22:42

    Donc coût de pousse du smic puis hausse de la CSG = baisse revenu net !Bien joué !

  • neutro le vendredi 6 juil 2012 à 19:13

    Quelle est la différence entre un patron de grande entreprise et un joueur de football?Pour moi, il y en a un qui bosse et qui apporte quelque chose à l'économie et un autre qui court derrière un ballon sans que cela rapporte quelque chose à quelqu'un d'autre que lui...

  • M6762365 le vendredi 6 juil 2012 à 17:45

    Pas vraiment de surprise, on savait déjà que les 75% était uniquement un coup de com électorale et que pour vraiment réduire le déficit budgétaire il fallait taper les classes moyennes en augmentant la TVA ou la CSG (voir les 2)...Il peuvent pas augmenter la TVA tout de suite puisque ils ont combattu celle de Sarkozy donc reste plus que la CSG aussi injuste mais moins "visbile" que la TVA...

  • zeisuke le vendredi 6 juil 2012 à 15:22

    A quand une baisse de l'assistanat en France ?

  • SuRaCtA le vendredi 6 juil 2012 à 13:24

    wchris, il est quand même être sacrement de mauvaise foie pour expliquer que les impots à taux fixe sont "injustes", car il frapent tous le monde à la même hauteur par rapport à ses moyens. Les plus aisés cotisent plus car ils ont une base plus important à déclarer, mais l'imposition est égale en taux donc égalitaire, équitable.

  • SuRaCtA le vendredi 6 juil 2012 à 13:16

    Si les paradis fiscaux existent, c'est qu'il y a aussi des enfers fiscaux...

  • dub22 le vendredi 6 juil 2012 à 10:58

    L'article du Financial Times a-t-il eu un impact? La socialie se rendrait-elle compte qu'elle est en passe de torpiller l'économie de ce pays? Pas tout à fait car ils ne font que changer de cible (des riches aux classes moyennes). A quand une réduction sérieuse des dépenses publiques afin d'assainir les finances et ainsi de donner des marges de manoeuvre pour soutenir et améliorer la compétivité de nos entreprises:

  • M1084720 le vendredi 6 juil 2012 à 10:44

    Alors la CSG ne toucherait que les riches...avec le blocage des salaires et des retraites, pas de doute, la Gauche tiendra sa promesse de ne faire payer que les "riches"...

  • M6784830 le vendredi 6 juil 2012 à 09:19

    Messieurs les gouvernants il y a plus de 30ans que vous nous trainez dans les bas fonds L'ENDETTEMENT réduisez vos privilèges vos acquis que vous cumulez, et la FRANCE ce trouvera allégée.