Fiscalité, travail : les dossiers à déminer

le
0
Toujours empêtré dans son bras de fer avec les «bonnets rouges» bretons, le gouvernement pourrait bien avoir à affonter d'autres mouvements de contestation sur des dossiers qui ont pris de l'ampleur ces dernières semaines.

La reculade du gouvernement sur l'écotaxe n'y a rien changé. La fronde des «bonnets rouges» bretons, portée initialement par les salariés de l'agroalimentaire et cristallisée autour de la fameuse taxe poids lourds, se poursuit. A tel point que le gouvernement craint une contagion à d'autres régions de France ou à d'autres secteurs d'activité. Il faut dire que, petit à petit, le pouvoir s'est mis à dos plusieurs catégories socio-professionnelles dont les griefs sont variés mais dont l'exaspération pourrait à tout moment se muer en révolte.

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a pour sa part prévenu ce mercredi que le gouvernement ferait «preuve de fermeté» à l'égard des auteurs de violences ou de destructions en ma...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant