Fiscalité : la rentrée ratée du gouvernement

le
0
DÉCRYPTAGE - Alors qu'en début de semaine Pierre Moscovici reconnaissait «le ras-le-bol» fiscal, son collègue de l'environnement Pierre Martin évoque une nouvelle «contribution climat énergie». Les Français risquent de ne plus rien y comprendre.

Sur le front économique, le gouvernement aurait pu avoir quelques raisons de penser que sa rentrée serait sereine... Le premier séminaire gouvernemental était consacré à une réflexion sur la France de 2025. Et un peu de perspective n'a jamais fait de mal à personne, bien au contraire! Le tout sur fond de retour de la croissance (+0,5 % au deuxième trimestre) et de fin de récession, qui a permis au gouvernement - le temps d'une journée - de tenir un discours positif sur le redressement du pays à la sortie de la trêve estivale.

Mais rien n'a fonctionné comme prévu. Le séminaire, raillé par l'opposition, a tourné en «douce utopie» sur la France rêvée des ministres dans 10 ans. Et les bonnes nouvelles sur le f...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant