Fiscalité : François Hollande affine sa réforme

le
4
Mardi soir, le candidat socialiste a semblé revenir à l'idée d'une fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu.

Nuance dans les mots. Si la réforme fiscale est «la» grande réforme que veut porter François Hollande, elle reste encore à écrire dans le détail. «Fusion» de l'impôt sur le revenu ou de la CSG ou «rapprochement» des deux impôts? Parce que le diable se niche dans les détails, parce que cette réforme-là est techniquement compliquée à réaliser et parce que le contexte économique limitera les marges de man½uvre pour le faire, l'inflexion pourrait se révéler importante sur le fond.

Après tout, depuis sa désignation, le candidat socialiste à la présidentielle a entrepris de repréciser l'ensemble du projet, des limites qu'il apportera au droit de partir en retraite à 60 ans, aux embauches dans la fonction publique. Même ajustement sur la fiscalité?

Mardi, sur France 2, il a semblé revenir à l'idée d'une fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu. Il faut se souvenir que c'est Hollande lui-même qui avait changé les termes de sa proposition, dans une in

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 4 jan 2012 à 13:38

    JPi - Travailler plus pour payer plus d'impôt : c'est 30% de la solution. Baisser les dépenses des états : c'est 70% de la solution. Le mur de la dette c'est comme le mur du son : ça pète en passant : il n'y a pas de solution soft. Ils commencent quand à dépenser moins ?

  • M4189758 le mercredi 4 jan 2012 à 11:28

    JPi - Plus de prêts pour pouvoir emprunter plus et courir en même temps après un triple A. C'est un triple C qui nous attend en 2012: Courage, Circonspection et Centre. Courage pour le premier plan de rigueur français, Circonspection pour bien écouter pendant la période électorale et enfin Centre pour savoir pour qui voter.

  • M4189758 le mercredi 4 jan 2012 à 11:27

    JPi - Tenir jusqu’à l’élection et après moi le déluge, c'est le programme de l'UMP. Celui du PS - Devenir président et proposer les mêmes suicides économiques qu'en 81. Je vote pour qui proposera la fin des abus: 1- Fin des 35 h , 2 -Plafonnement des retraites payées par l’état , 3- réduction (-20%) des salaires de la fonction publique européenne , 4 - fin des niches fiscales...des parachutes dorés, des primes, des salaires mirobolants… « PARTAGER PLUS, LA PEUR EN MOINS »

  • M4189758 le mercredi 4 jan 2012 à 11:27

    JPi - En 81, Mitterrand applique le programme commun. En 83, le pays est au bord de la faillite et il fait appel à Mrs Delors et Rocard qui nous font une politique de droite qu’aucune droite n’a jamais eu le courage d’oser. En 2012, le candidat et son programme commun disposeront de quinze jours et mettront deux ans pour s’en remettre.