Fiscalité des placements : ce que prépare Macron

le
0
Le calendrier des réformes du Président Macron se précise. (© DR)
Le calendrier des réformes du Président Macron se précise. (© DR)

Doté d'une solide majorité à l'Assemblée nationale, Emmanuel Macron va pouvoir faire voter les nombreuses mesures fiscales prévues dans son programme. Le calendrier des réformes se précise déjà.

Le report en 2019 de l'entrée en application du prélèvement à la source est acté. Tout comme, semble-t-il, l'exonération de taxe d'habitation pour 80% des ménages, et la hausse de la CSG de 1,7 point plus que compensée pour les salariés par la suppression des cotisations chômage et maladie.      

La création d'un prélèvement unique sur les revenus du capital, de l'ordre de 30% (prélèvements sociaux inclus), serait aussi en bonne voie. Reste à connaître le taux exact de ce prélèvement qui ne devrait pas s'appliquer aux revenus fonciers. Le sort des abattements pour durée de détention sur les plus-values de valeurs mobilières fait débat.

Comme le nouveau régime fiscal des gains issus de contrats d'assurance vie. La profession se bat pour maintenir un lien inversement proportionnel entre le taux de taxation et la durée de détention, comme aujourd'hui : plus la durée de détention augmente, plus le taux de prélèvement est faible.

Réforme favorable aux épargnants aisés, la transformation de l'ISF en «impôt sur la fortune immobilière» serait jugée moins prioritaire. Elle pourrait être repoussée de quelques mois.

Comment anticiper les

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant