Fiscalité : Ayrault audacieux ou inconscient ?

le
85
Les syndicats ont salué l'initiative du Premier ministre. Mais le patronat reste circonspect.
Les syndicats ont salué l'initiative du Premier ministre. Mais le patronat reste circonspect.

Le chef du gouvernement, Jean-Marc Ayrault, a tenté un coup de poker pour endiguer la grogne anti-impôts en annonçant mardi une "remise à plat" du système fiscal, qui remet au goût du jour certaines promesses de campagne du candidat Hollande. "Le système fiscal français est devenu très complexe, quasiment illisible et les Français, trop souvent, ne comprennent plus sa logique ou ne sont pas convaincus que ce qu'ils paient est juste, que le système est efficace", a expliqué le Premier ministre dans un entretien au quotidien économique Les Échos.

"Je crois que le temps est venu d'une remise à plat, en toute transparence, de notre système fiscal", et ce, "à prélèvements obligatoires constants", c'est-à-dire sans alourdir les impôts et les taxes, a ajouté Jean-Marc Ayrault. La question d'une fusion de l'impôt sur le revenu et de la cotisation sociale généralisée (CSG), mesure défendue par François Hollande durant sa campagne mais repoussée ensuite aux calendes grecques, "fera partie du débat", parmi un vaste éventail de sujets incluant "la politique de l'emploi, les investissements, la formation professionnelle et le pouvoir d'achat".Une annonce "surréaliste" (Pécresse)

L'UMP a pourfendu cette démarche, y voyant une mauvaise réponse aux problèmes des Français. Son président Jean-François Copé a estimé sur France 2 que "la priorité (...), ce n'est pas de savoir si on remélange encore les impôts dans un sens ou dans un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nialas le samedi 23 nov 2013 à 10:16

    Le grand méchant mou a annoncé cette réforme comme il aurait dit "je vais planter mes choux", c'est à dire sans vision, sans idée du système auquel il veut arriver: un système avec moins de tranches, une assiette plus large mais à taux plus bas, des impôts moins nombreux etc... C'est un chauffeur de taxi, il va où on lui dit d'aller...

  • heimdal le jeudi 21 nov 2013 à 10:26

    La fiscalité locale et la CSG sont les deux impôts (taxes ou impôts c'est pareil dans la mesure ou c'est obligatoire) qui ont le plus augmenté mais le taux moyen d'imposition figuranr sur l'avis d'imposition n'en tient pas compte .Réformer la fiscalité c'est prendre en compte la fiscalité locale et la CSG .

  • M3553345 le jeudi 21 nov 2013 à 08:39

    ZORRO EST AVEUGLE IL FAUT LUI RETIRER LE MASQUE

  • M3553345 le jeudi 21 nov 2013 à 08:37

    IL AUT ETRE CITOYEN ET SANS EXEPTION TOUT LE MONDE DOIT PAYER LIMPOT SURTOUT CEUX DES CITES

  • M1310580 le mercredi 20 nov 2013 à 23:09

    ni audacieux, ni inconscient, juste n u l !

  • 445566ZM le mercredi 20 nov 2013 à 22:29

    Le budget voté pour 2014 c'est un déficit de 82 milliards (env.27% de revenus). "La Finance" ne peut pas avoir confiance. Bientôt les taux risquent de remonter et il faudra trouver chaque mois plusiers milliards en plus. Mais les socialistes et les journalistes préférent les sujets plus amusants.

  • M3366730 le mercredi 20 nov 2013 à 21:55

    VOICI UNE DES REALITE : http://votreargent.lexpress.fr/impots/remise-a-plat-de-la-fiscalite-beaucoup-de-contribuables-devraient-y-perdre-des-plumes_352131.html?xtor=EPR-57-[MVVA_Alerte]-20131120--202698236@270678146-20131120124927

  • M3366730 le mercredi 20 nov 2013 à 21:55

    Il faut plutôt faire des économies dans les structures de l'état, des régions, des collectivités, des mairies, augmenter les cotisations salariales retraites des fonctionnaires et des régimes spéciaux de 3% au moins (ils seraient au même taux que dans le privé et en touchant toujours une meilleure retraite !), l'objectif étant de ne plus faire financer leur déficit par le contribuable, les caisses de retraite du privé et les cleints (EDF, GDF, SNCF, etc...) ; économies de 60 MILLIARDS/AN !

  • Gary.83 le mercredi 20 nov 2013 à 18:48

    dans 6 mois on dira ! ayrault c'est qui ???

  • chiche21 le mercredi 20 nov 2013 à 16:57

    Et vive l'impôt ! A quand les 100% de prélèvement d'impôt, sans ça, les français ne bougeront pas. Que de la g...!!!