Fiscalisation des majorations de retraite

le
3

La majoration de retraite peut être accordée aux assurés pour l'éducation d'un enfant handicapé ou un congé parental. La majoration accordée aux familles nombreuses devrait être fiscalisée.

Principe de la majoration de retraite

La pension d'un assuré peut être majorée par son régime de retraite dans certaines situations personnelles. Ainsi, un congé parental d'éducation donne droit à une majoration, qui sera proportionnelle à la durée de ce congé. La naissance ou l'adoption d'un enfant, l'éducation d'un enfant handicapé donnent également accès à une majoration de pension de retraite calculée selon chaque cas.

Enfin, les salariés de plus de 65 ans poursuivant leur activité professionnelle, mais ne justifiant pas encore d'une durée d'assurance suffisante pour obtenir une pension à taux plein peuvent aussi bénéficier d'une majoration de retraite.

Fiscalisation de la majoration « famille nombreuse »

Il existe une majoration de retraite spécifique aux parents ayant élevé au moins trois enfants. Le gouvernement a fait connaître sa volonté de fiscaliser cette majoration, jusqu'alors exonérée d'impôt sur le revenu. Seules la CSG et CRDS étaient prélevées.

Fiscalisation : dans quelles conditions ?

Cette mesure devrait être appliquée à compter du 1er janvier 2014. Cette majoration pour famille nombreuse atteint 10 % du montant de la pension des parents concernés. Selon le gouvernement, la fiscalisation devrait rapporter 1,2 milliard d'euros en 2014, 1,3 milliard d'ici à 2020 et jusqu'à 1,5 milliard en 2030.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • quibe le mercredi 27 nov 2013 à 10:44

    C'est vrai, il faut avoir l'esprit de justice et l'esprit Républicain ... les salariés du privé doivent payer les 35 milliards d'euros qui manquent dans les caisses de ceux qui ne savent que dépenser !

  • Urfee le lundi 25 nov 2013 à 19:54

    Combien d'emplois ont crées François Hollandouille et Jean-Marc Blaireau dans toute leur carrière d'ANE pour l'un et de PROF pour l'autre ? Combien de fois dans leur vie ils ont su ce que c'était de travailler pour payer des charges sociales ? Combien de fois ?

  • GuyAOC le lundi 25 nov 2013 à 18:08

    Encore du clientélisme . . . les salariés du privé ne sont pas défendus par les syndicats, qui défendent les 8 % des salariés des régimes spéciaux . . . les autres doivent passer à la caisse, au nom de la justice sociale, de l'égalité, de l'esprit républicain !!!