Fiscalisation de la majoration « famille nombreuse » : elle rapporte plus que prévu

le
0

La fiscalisation de la majoration de retraite « famille nombreuse » devait générer un gain de 200 millions d'Euros de plus que l'estimation du gouvernement. Le point sur les chiffres.

La majoration retraite « famille nombreuse »

Pour réaliser des bénéfices en cette période de crise économique, le gouvernement avait décidé en 2013 de fiscaliser la majoration de retraite « famille nombreuse ». Cette mesure inscrite dans le projet de loi de finances avait pour objectif de financer la réforme des retraites.

La majoration retraite pour famille nombreuse est accordée aux retraités ayant eu ou élevé au minimum trois enfants. Jusqu'alors, elle était intégralement exonérée de l'impôt sur le revenu. En revanche, la CSG et CRDS étaient prélevés. Ce bonus représente 10% des pensions de retraite des bénéficiaires.

Un bénéfice supérieur aux estimations

Selon les prévisions, la fiscalisation de cette majoration de retraite devait rapporter à l'État 1,2 milliard d'euros en 2014 et 1,3 milliard d'euros à l'horizon 2020. En définitive, le gain pour 2014 devrait atteindre 1,4 milliard d'Euros, soit 200 millions de plus que prévu.

Plus de retraités concernés

Plus de quatre millions de retraités ont été concernés par cette mesure touchant à leur pension de retraite. Parmi eux, 315 000 ont été soumis à l'imposition sur leurs revenus, alors qu'ils étaient jusqu'alors épargnés. La perte moyenne, pour chacun, s'est élevée à 368¤.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant