First State Investments met en avant trois expertises

le
0
(NEWSManagers.com) - Lors de la première présentation officielle à la presse de son nouveau bureau de Paris, mardi, l'australien First State Investments ( FSI) qui gère plus de 100 milliards d'euros d'encours, dont 45 milliards en Europe, a mis en exergue trois de ses stratégies : les actions émergentes, les obligations émergentes et l'infrastructure directe.

Alan Nesbit, responsable adjoint actions émergentes, a indiqué que FSI analyse environ 2.000 sociétés et gère 46 milliards de dollars en actions émergentes et Asie-Pacifique hors Japon avec pour principe d'investir dans des entreprises, pas dans des titres. Il se dit actuellement prudent sur la Chine, surveille avec quelque appréhension l'évolution du prix des matières premières et s'interroge sur l'environnement politique au Brésil. Par ailleurs, le gérant a rappelé que l'accès de nouveaux investisseurs à cinq des fonds Asie-Pacifique est restreint depuis 5 mois (lire Newsmanagers du 5 septembre 2011) " pour protéger les intérêts des investisseurs" .

Helene Williamson (ex F&C), qui dirige une équipe de quatre personnes chargée du nouveau Emerging Markets Bond Fund, a indiqué que seuls deux pays dans son univers lui paraissent vraiment en difficultés actuellement -l'Ukraine et la Hongrie-, mais que d'une manière générale les obligations émergentes ont généré un rendement de 5,6 % l'an dernier contre moins de 2 % pour les Treasuries américains...

Enfin, Philippe Taillardat, co-responsable depuis septembre des infrastructures européennes et basé à Paris, a précisé que First State a clairement séparé le pôle infrastructures en deux parties, le coté et le non coté. Pour la sienne, le non coté, l'encours de FSI se monte à environ 2,2 milliards d'euros, dont 700 millions pour l'Europe. Actuellement, le produit Europe est investi dans trois projets pour environ 150 millions d'euros à chaque fois, et l'objectif est d'atteindre une douzaine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant