Firmino a encore tout à prouver

le
0

Martial, Martial, Martial Tous les médias s'attardent aujourd'hui sur le néo-international pour parler de la dernière enfilade subie par les Red Devils. Du côté de Liverpool pourtant, les supporters des Reds doivent, eux aussi, bien se bidonner sur le cas Roberto Firmino. Pour le moment.

Les journalistes sont regroupés pour la conférence de presse du Brésil, ce mardi 23 juin 2015, près de Santiago. Avec deux courtes victoires et une défaite face à la Colombie, la Seleção vient péniblement de se qualifier pour les quarts de finale de la Copa América chilienne, où elle rencontrera le Paraguay. Devant les micros, l'un des "héros" du dernier succès auriverde contre le Venezuela (2-1) est face à la presse : Roberto Firmino. Passé les questions relatives à la préparation de ce quart de finale bientôt fatal à son équipe, le milieu offensif d'Hoffenheim évoque en bref sa situation personnelle, sans oublier de faire passer son agent pour un homme aux pouvoirs magiques. "Mon avenir est entre les mains de Dieu, je suis sous contrat en Allemagne jusqu'en juin 2017. Je crois qu'il est fondamental pour moi de rejoindre un club plus huppé. J'aime gagner des titres et des matchs. Il est l'heure de franchir un palier, mais, pour l'heure, je suis concentré sur la Copa." À vrai dire, Firmino ne le sait pas encore, mais son dossier est sur le point d'être bouclé suite à une longue attente.

L'étrange monsieur Wittmann


Après un championnat ponctué par une qualification au tour préliminaire de la prochaine C1, Manchester United semble bien décidé à satisfaire ses fans dès les prémices de l'été. La première bonne nouvelle arrive le 11 juin, avec la signature du prodige néerlandais Memphis Depay pour les quatre prochaines années. Et ce n'est pas tout : le même jour, les journaux anglais annoncent la venue imminente de Roberto Firmino pour un montant estimé entre 15 et 20 millions d'euros. Firmino est sélectionné pour la Copa América, son agent Roger Wittmann suit quant à lui la préparation de son poulain depuis l'Angleterre et annonce officiellement qu'il jouera pour "un club de Premier League".

Problème, Manchester United n'est pas officiellement évoqué par l'homme en costard. Très vite donc, Manchester City, mais surtout Liverpool sont considérés comme de potentiels employeurs pour le numéro 11 du Brésil de Dunga. Loin de tout ce remue-ménage pour gérer son avenir, Firmino aurait tout de même conclu un accord de principe avec United après des jours de négociation. De quoi énerver Liverpool, prêt à proposer le double du prix d'achat pour s'attacher ses services. Forcément, même si que le joueur n'aura aucune chance de jouer la…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant