Firefox OS sur smartphone, c'est fini !

le
0
Firefox OS sur smartphone, c'est fini !
Firefox OS sur smartphone, c'est fini !

La fondation Mozilla a annoncé lors de sa conférence pour développeurs Mozlando à Orlando (États-Unis) son intention de stopper le développement de Firefox OS, son système d'exploitation mobile libre et alternatif. Lancé il y a moins de trois ans, il est aujourd'hui disponible dans une quarantaine de pays via des offres low-cost proposées par les opérateurs locaux.Conscient de ne pas proposer la meilleure expérience utilisateur après plusieurs années de développement, Mozilla a décidé d'arrêter le développement de Firefox OS sur smartphones et tablettes, mais laisse la fenêtre ouverte pour continuer à l'expérimenter sur les objets connectés. Il n'a pas non plus réussi à trouver sa place sur un marché où Android et iOS concentrent à eux deux près de 98% des ventes de smartphones selon les derniers chiffres de Gartner pour le 3e trimestre 2015.

C'est au Mobile World Congres de Barcelone (Espagne) en 2013 que la fondation Mozilla a présenté son projet de système d'exploitation mobile Firefox OS, principalement à destination des pays en voie de développement. Il est par exemple distribué dans de nombreux pays africains via l'offre numérique Orange Klif. Cela se traduit par un smartphone 3G Firefox OS exclusif signé Alcatel accompagné d'un abonnement à prix réduit.

Par défaut, Firefox OS inclut la gestion des appels, de la messagerie, des emails et de la caméra. Les réseaux sociaux Facebook et Twitter sont également intégrés dans le système, qui présente la particularité de pouvoir faire découvrir des applications sans nécessairement avoir à les télécharger. L'ensemble de son offre (utilitaires, vidéo, navigation jeux...) est à retrouver dans le Firefox Marketplace.

Le système d'exploitation devait prochainement être optimisé pour une prise en charge des processeurs multi-cœurs, mais aussi bénéficier de fonctions de confidentialité améliorées et d'une infrastructure de paiement NFC (technologie sans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant