Fiona : plus de 2 000 personnes à la marche blanche de Clermont-Ferrand

le
0
La marche blanche à la mémoire de Fiona, le 6 octobre 2013, a rassemblé plus de 2000 personnes à Clermont-Ferrand.
La marche blanche à la mémoire de Fiona, le 6 octobre 2013, a rassemblé plus de 2000 personnes à Clermont-Ferrand.

Des roses blanches à la main, des tee-shirts à l'effigie de la fillette, des ballons blancs et des poèmes... Chacun des participants à la marche blanche s'est mobilisé à sa façon pour rendre hommage une dernière fois à Fiona. Parti de la place de Jaude vers 14 h 30, le cortège s'est rendu en silence au pied de l'immeuble où vivait la petite fille, dans un quartier populaire non loin du centre-ville de Clermont-Ferrand. À la tête des 2 000 participants, le très discret papa de Fiona, Nicolas Chafoulais, épaulé par son avocat et une foule d'anonymes qu'il a remerciés timidement. "Merci à ceux qui sont venus", a-t-il susurré, "c'est toujours lorsqu'il y a des drames que les gens se rassemblent".À ses côtés, l'une des organisatrices de la manifestation, Laure Espinoza, 30 ans, une Clermontoise, VRP dans la vie, qui ne connaissait pas l'enfant ni la famille. "Je me suis mobilisée car j'ai deux enfants qui ont l'âge de Fiona et de sa petite soeur, Eva. En tant que maman, je n'arrive pas à comprendre qu'une telle chose puisse arriver. Mais je ne suis pas là pour juger. Il y a des enquêteurs qui font leur travail. Aujourd'hui, c'est le temps du recueillement."Appel au calmeÀ quelques pas, Sophie Imbert, 25 ans, regarde cette foule, dubitative. Elle était au collège avec Cécile Bourgeon. Elle connaît bien la maman de Fiona et ne comprend toujours pas ce qui a pu arriver. "Je suis dépassée par tous les jugements et toute la haine qui se déverse au...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant