Finmeccanica veut boucler la vente d'Ansaldo d'ici mi-octobre

le
0

RIMINI, Italie, 25 août (Reuters) - Finmeccanica SIFI.MI espère boucler d'ici la mi-octobre la cession de ses activités de transport ferroviaire, a déclaré lundi Mauro Moretti, l'administrateur délégué du groupe de défense italien. Finmeccanica cherche depuis trois ans à céder ses filiales Ansaldo Breda, qui fabrique du matériel roulant, et Ansaldo STS STS.MI , spécialiste de la signalisation, pour réduire son endettement. Prié de dire, lors d'une conférence à Rimini, quand l'opération serait bouclée, Mauro Moretti à répondu : "D'ici octobre, le milieu du mois d'octobre." Il a ajouté ne pas savoir où en était le processus, puisqu'il revient de vacances. Mi-août, des sources proches du dossier avaient indiqué que le canadien Bombardier BBDb.TO et le japonais Hitachi 6501.T tenaient la corde pour racheter les deux filiales. Trois autres groupes, selon ces sources, sont également en lice : le français Thales TCFP.PA , le constructeur ferroviaire espagnol Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles CAF.MC et le chinois China CNR 601299.SS , allié à son compatriote Insigma Technology 600797.SS . (voir ID:nL6N0QL38C Le 1er août, Mauro Moretti avait donné aux parties intéressées jusqu'à fin août pour déposer leurs offres. Finmeccanica compte retirer dans les deux milliards d'euros de ces cessions afin de réduire en partie un endettement net de 4,8 milliards d'euros. (Paolo Biondi, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant