Finmeccanica réservé à la baisse après ses prévisions

le
0

MILAN (Reuters) - Le numéro un italien de la défense Finmeccanica chute lourdement mardi à la Bourse de Milan après avoir sabré ses prévisions.

Concerné en premier chef par les craintes pesant sur les budgets de défense, le groupe a déclaré anticiper un chiffre d'affaires compris entre 17 et 17,5 milliards d'euros en 2011 au lieu de la fourchette de 17,5 à 18 milliards sur laquelle il avait dit tabler cet été.

Finmeccanica prédit une perte avant impôts taxes et amortissements de 200 millions d'euros cette année et ne versera pas de dividende pour l'exercice en cours.

Le titre a été réservé à la baisse à la Bourse de Milan moins d'une heure après l'ouverture. Il perdait alors 14,18% à 3,85 euros.

"C'est une époque incertaine qui réclame des mesures exceptionnelles", a déclaré l'administrateur délégué Giuseppe Orsi.

Le groupe est fortement pénalisé par son exposition à la situation économique italienne et aux coupes réalisées dans les budgets de défense. Il a en outre été heurté par des difficultés "structurelles" dans deux de ses unités dont celle de l'aérospatiale.

Finmeccanica a enfin pâti de la situation en Libye, pays sur lequel il avait beaucoup misé. La chute du régime de Mouammar Kadhafi est venue remettre en question ces perspectives de croissance.

Stephen Jewkes; Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant