Finmeccanica n'a pas signé la vente d'Ansaldo Energia

le
0
FINMECCANICA N'A PAS CONCLU LA VENTE D'ANSALDO ENERGIA
FINMECCANICA N'A PAS CONCLU LA VENTE D'ANSALDO ENERGIA

MILAN (Reuters) - Finmeccanica a déclaré mercredi qu'il n'avait signé aucun accord contraignant portant sur la vente de sa filiale d'électricité Ansaldo Energia.

"Aucun accord contraignant... n'a été conclu dans le contexte des négociations en cours", a expliqué le groupe de défense italien, ajoutant qu'il informerait le marché en temps voulu si nécessaire.

Une source proche du dossier a dit ce mercredi à Reuters que Finmeccanica avait conclu un accord de principe pour vendre une participation majoritaire au sud-coréen Doosan Heavy Industries.

Elle a jouté que le protocole d'accord attribuait une valeur d'entreprise située entre 1,2 et 1,4 milliard d'euros à l'ensemble d'Ansaldo Energia, qui produit des turbines à gaz et emploie environ 3.000 personnes en Italie.

Le protocole d'accord avec Doosan, a expliqué la source, prévoit que le sud-coréen rachète les 45% d'Ansaldo Energia détenus pour l'instant par le fonds américain First Reserve.

Finmeccanica ou un autre actionnaire italien, qui pourrait être le Fonds stratégique italien (FSI) public, conserverait une participation minoritaire qui pourrait être réduite ultérieurement.

"Les discussions sont à un stade avancé. Finmeccanica va dans un premier temps conserver autour de 30% d'Ansaldo Energia, puis il descendra progressivement", avait dit une deuxième source informée de l'avancement des discussions.

Deuxième employeur d'Italie, Finmeccanica avait annoncé il y a plus d'un an qu'Ansaldo Energia faisait partie des actifs qu'il souhaitait céder pour réduire son endettement.

Mais ce projet de cession s'est heurté à des obstacles politiques, la perspective d'une vente à un étranger étant un sujet sensible, d'autant que l'Etat possède 30% du capital de Finmeccanica.

La semaine dernière, le ministre de l'Industrie Flavio Zanonato avait réaffirmé son opposition à la vente d'Ansaldo Energia et d'autres actifs de Finmeccanica, disant préférer de simples accords de partenariats.

Finmeccanica détient pour l'instant 55% d'Ansaldo Energia.

Jennifer Clark et Massimo Gaia, avec Danilo Masoni, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant