Finlande - Moody's enlève au pays son dernier "triple A"

le
0
 (Actualisé avec contexte, détails) 
    HELSINKI, 3 juin (Reuters) - Moody's a annoncé vendredi 
avoir déclassé la note souveraine de la Finlande de "Aaa", la 
plus élevée possible, à "Aa1", l'agence de notation citant la 
faiblesse de la croissance du pays, l'impact négatif de cette 
évolution sur l'endettement public ainsi que le vieillissement 
rapide de la population. 
    Un temps réputé pour sa prudence budgétaire et sa capacité à 
innover, la Finlande a enregistré ces dernières années une 
croissance économique inférieure à la plupart des autres pays de 
la zone euro, en raison notamment du niveau élevé des coûts du 
travail, du déclin de Nokia  NOKIA.HE  dans les téléphones 
portables et de la récession en Russie. 
    "L'économie montre des signes d'un élan positif avec un 
retour à la croissance en 2015 après trois années de récession. 
Cependant, la croissance restera faible au cours des cinq 
prochaines années", a dit Moody's. 
    La perspective attachée à cette note est stable, ce qui 
reflète, selon Moody's, la faiblesse des risques baissiers 
pesant encore sur le profil de crédit de la Finlande. 
    Moody's est la dernière des trois grandes agences de 
notation à enlever la note "Aaa" au pays, Fitch étant passée à 
"AA+" en mars et Standard & Poor's à "AA+" en 2014. 
    Longtemps fière du "triple A" accordé par les trois agences 
de notation, la Finlande avait adopté une position dure pendant 
la crise de la dette de la zone euro. 
    Pour 2016, la Commission européenne voit le produit 
intérieur brut (PIB) finlandais augmenter de 0,7%, ce qui serait 
le taux de croissance le plus faible de la zone euro, excepté la 
Grèce. 
    L'endettement de la Finlande, qui a dépassé l'année dernière 
la limite des 60% du PIB autorisée par l'Union européenne, 
devrait encore augmenter dans les années à venir. 
    La Commission européenne a toutefois estimé le mois dernier 
que le pays respectait les règles communautaires en matière 
d'endettement. 
    Moody's voit la Finlande enregistrer une croissance annuelle 
moyenne de 0,8% sur la période 2010-2019, soit moitié moins que 
le médiane des pays classés triple A. 
    Sur les trois premiers mois de l'année, la Finlande a 
toutefois enregistré une croissance supérieure à ce qui avait 
été initialement estimé, laissant espérer une accélération de la 
reprise. 
    Le PIB du pays a ainsi augmenté de 0,6% sur la période 
janvier-mars par rapport au dernier trimestre 2015, contre une 
précédente projection de 0,4%. 
    La croissance avait été de 0,5% sur l'ensemble de 2015 et 
également de 0,5% sur le quatrième trimestre de l'année dernière 
par rapport au troisième. 
    L'Allemagne et le Luxembourg sont les deux derniers pays de 
la zone euro à être notées "AAA" par les trois grandes agences 
de notation. Ailleurs en Europe, la Suède, le Danemark et la 
Norvège sont également dans ce cas. 
     
    Voir aussi :  
    * Le communiqué de Moody's  
    https://www.moodys.com/research/Moodys-downgrades-Finlands-rating-to-Aa1-from-Aaa-stable-outlook--PR_349940?WT.mc_id=AM%7eUmV1dGVyc05ld3NfU0JfUmF0aW5nIE5ld3NfQWxs%7e20160603_PR_349940 
 
 (Tuomas Forsell, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux