Finlande-Les plus aisés mis à contribution pour aider les migrants

le
1

(actualisé avec précisions) HELSINKI, 10 septembre (Reuters) - Le gouvernement finlandais a proposé jeudi de relever les impôts des plus aisés pour financer le coût de l'arrivée de migrants dans le pays. Ce projet vise également à contrer les accusations selon lesquelles le budget finlandais cible surtout les plus pauvres et les classes moyennes. Le ministre des Finances, Alexander Stubb, a expliqué que le taux d'imposition de la tranche supérieure des plus-values serait relevé d'un point de pourcentage et que parallèlement, les Finlandais qui ont des revenus supérieurs à 72.300 euros annuels devront s'acquitter d'une taxe de solidarité pendant deux ans. Ces mesures viendront couvrir partiellement la hausse des dépenses liées à l'arrivée de migrants qui devraient augmenter à 114 millions d'euros en 2015. Le budget 2016 s'élèvera à 54,1 milliards d'euros avec un déficit de 5 milliards. Helsinki a doublé la semaine dernière son estimation du nombre de demandeurs d'asile susceptibles de se rendre cette année en Finlande à 30.000 contre 3.600 en 2014. Le gouvernement finlandais a prévenu avant l'été qu'il n'accepterait pas la mise en place de quotas contraignants, estimant que l'accueil de refugiés et de migrants devait se faire sur la base du volontariat. Cela ne l'a pas empêché en juillet de prendre en charge 800 réfugiés arrivés auparavant en Grèce et en Italie. (Anna Ercanbrack,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kfg642 le jeudi 10 sept 2015 à 17:15

    Les faucons américano-européens sont responsables de la déstabilisation de la Syrie entre autre. Que ces agitateurs soient jugés pour le tort immense occasionné aux civils . Faut vraiment arrêter de suivre ces dangereux obsédés

Partenaires Taux