Findus évite la délocalisation de son usine française

le
0
Le site de Boulogne-sur-Mer, où 10 millions d'euros seront investis, accompagnera la croissance du groupe.

C'est une happy end inespérée pour l'usine de Boulogne-sur-Mer de Findus, menacée de délocalisation. Le propriétaire du groupe, le fonds d'investissement britannique Lion Capital qui possède aussi Picard Surgelés, investira finalement 11 millions d'euros en trois ans et compte créer une cinquantaine d'emplois. La capacité de production de l'usine (20.000 tonnes) sera accrue de 25%.

L'usine qui fabrique notamment les Croustibat, les célèbres bâtonnets de poisson pané de Findus, était pointée du doigt depuis des années en raison d'un écart de coûts de 50% avec l'usine britannique de Findus, située près de Newcastle. «Nous avons montré que dans une région industrielle avec 25% de chômage, nous étions capables, en respectant la législation sociale, d'améliorer notre efficacité, explique Matthieu Lambeaux, PDG de Findus France, leader du surgelé dans l'Hexagone (190 millions d'euros de chiffre d'affaires). D'ici à trois ans, l'écart de coûts entre les deux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant