Financière de l'Echiquier : Note trimestrielle

le
0

La première partie de l'année a été en ligne avec la dynamique amorcée en 2013 : favorable aux actions européennes, dont la performance (+5.7% pour le Stoxx Europe 600) dépasse celle du marché américain (+4.6% pour le S&P 500). Nous anticipons un deuxième semestre plus calme sur les marchés développés, avec un regain d'opportunités sur les actifs plus risqués, notamment sur le marché des devises et dans les économies émergentes.

En Europe, le dynamisme des flux de capitaux étrangers traduit la sérénité des investisseurs, malgré une situation géopolitique complexe et des résultats d'entreprises qui tardent encore à montrer des signaux d'accélération clairs.
- La hausse des valorisations observée ces derniers mois est en ligne avec les moyennes historiques des 10 dernières années (P/E 2014e de 15,5 pour le Stoxx Europe 600). Les actions européennes sont aujourd'hui, dans l'ensemble, correctement évaluées.
- L'environnement européen reste propice à l'investissement en actions. Il est marqué par une volatilité faible et une forte baisse des taux qui incite les institutionnels à reprendre du risque.
- Enfin, les dernières annonces de la BCE montrent une volonté de veiller sur le risque de dérive déflationniste, ce qui achève de rassurer les investisseurs.

Les marchés émergents ont montré des signes d'amélioration bienvenus après les corrections boursières importantes de l'été dernier. Les indices se reprennent grâce au retour des flux acheteurs, qui profitent des niveaux de valorisation particulièrement attractifs (P/E de 11 pour le MSCI Emerging Markets).

Aux Etats-Unis, la FED conserve une politique de taux accommandante tout en procédant à une réduction de rachats d'actifs. Ces mesures sont adaptées à un environnement qui continue à s'améliorer mais dont le rythme de croissance reste en dessous des espérances. La banque centrale américaine pourrait s'orienter vers des mesures d'accompagnement, afin d'atténuer les effets d'une probable remontée des taux en 2015.

Dans l'ensemble, nous restons optimistes vis-à-vis des actions qui continueront à profiter de la reprise de l'appétit pour le risque et de la recherche de rendement de la part des allocataires d'actifs. Parmi les facteurs qui vont soutenir les valorisations :
- L'accélération des projets d'acquisitions : les entreprises profitent d'un environnement de taux faibles pour financer leur croissance externe.
- Les évolutions attendues des devises. En effet, l'affaiblissement des devises émergentes et du dollar contre l'euro a pesé sur les résultats des grands groupes européens. L'inversion de cette tendance permettra aux valeurs de croissance de rattraper le retard accumulé par rapport à la thématique "value".


Cette situation est favorable à une sélection de valeurs rigoureuse sur les fonds Financière de l'Echiquier.

o Nous choisissons pour les prochains mois de maintenir un équilibre entre les thématiques "croissance" et "value". AGRESSOR, positionné de façon équilibrée sur ces deux territoires, constitue un excellent coeur d'allocation.

o Le regain de dynamisme des marchés émergents, couplé à un éventuel affaiblissement de l'euro, est favorable aux fonds de grandes valeurs européennes de croissance comme ECHIQUIER MAJOR.

oPar ailleurs, les valorisations des actions des pays émergents demeurent très attractives : une opportunité pour initier des positions sur le fonds ECHIQUIER GLOBAL EMERGENTS.

oEnfin, la recherche de rendement avec une volatilité maîtrisée restera un thème majeur pour les investisseurs. C'est l'objectif du fonds diversifié ARTY, qui continuera à bénéficier de la bonne tenue du marché obligataire.

Par Marc Craquelin, Directeur de la Gestion d'Actifs


Les fonds Financière de l'Echiquier sont principalement investis en actions et en obligations d'entreprise et présentent un risque de perte en capital. Pour plus d'informations sur les risques et sur les frais, nous vous invitons à vous référer aux prospectus disponibles sur simple demande auprès de la société de gestion au +33.(0)1.47.23.90.90 ou à contacter votre interlocuteur habituel.



Contact Presse : Sophie Thiard - sthiard@fin-echiquier.fr - +33 (0)1 47 23 98 12

A propos de Financière de l'Echiquier - Créée en 1991, Financière de l'Echiquier est aujourd'hui l'une des premières sociétés de gestion indépendantes en France, avec 8,2 milliards d'euros d'actifs sous gestion et une équipe de 95 collaborateurs. Elle appartient à 100% à ses dirigeants et à ses salariés. Son métier : la gestion d'épargne et de placements financiers pour le compte de clients particuliers, de conseillers en gestion de patrimoine et d'institutionnels.
53, avenue d'Iéna - 75116 Paris - Tél. : +33 (0)1.47.23.90.90. - Fax : +33 (0)1.47.23.02.46. - www.fin-echiquier.fr 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant