Financière de Champlain met en garde contre la banalisation de l'ISR

le
0
(NEWSManagers.com) -

Face à une demande pour les produits ISR (Investissement Socialement Responsable) de la part des investisseurs institutionnels mais aussi du grand public de plus en plus forte, les sociétés de gestion multiplient les démarches d'intégration des critères ESG (pour Environnement, Social et Gouvernance) dans leurs gestions traditionnelles.

Si l'on peut se réjouir de cette évolution, Financière de Champlain, société de gestion spécialisée dans les fonds développement durable, attire l'attention sur le risque de banalisation de l'ISR. " L' une des approches utilisées par les sociétés de gestion en matière d' intégration ISR consiste à utiliser les analyses réalisées pour leur fonds ISR pour établir une notation de leurs portefeuilles actions classiques composés en partie des mêmes valeurs" , explique-t-elle dans une note.

Ce type d'analyse, est baptisé " ex post" . Selon Financière de Champlain, elle " ne repose pas, à l' origine, sur un processus de sélection des valeurs sur la base de critères extra-financier" . Par ailleurs, si les pratiques d' intégration ESG mettent à disposition des gérants et analystes des informations extra-financières permettant l'identification de nouveaux risques, " elles n' ont aucun caractère contraignant pour le gérant" , souligne la société de gestion. " Le risque est donc grand de créer, dans l' esprit du grand public, un amalgame entre des gestions réellement en phase " d' ISRisation" de leurs gammes et d' autres qui y verront l' opportunité de laver plus vert" , conclut Financière de Champlain.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant