Finances publiques : Sarkozy reste inflexible

le
0
En déplacement dans le Cher, le président a prévenu qu'il n'accepterait pas «que la France fasse la manche».

Les cadences de campagne ont commencé. Tour de chauffe pour la présidentielle ou campagne pour les cantonales des 20 et 27 mars ? Nicolas Sarkozy s'est rendu mardi dans le Cher et a prévu de revenir demain en région Centre, dans le Loiret. À dix jours d'une émission de télévision où il doit, comme il l'avait fait le 25 janvier 2010, dialoguer avec un panel de Français, le chef de l'État met les bouchées doubles sur le terrain. Et rode les sujets qu'il abordera le 10 février sur TF1.

«Cela va finir par payer !», répète-t-il à ses visiteurs, convaincu qu'à force de déplacements de terrain, il va regagner en partie la popularité qui lui fait défaut depuis plus d'un an. Mardi, le président était à Saint-Amand-Montrond pour visiter une usine de céramique et participer à l'assemblée départementale des maires du département. Pour clore sa visite, le chef de l'État a rejoint la mairie de Saint-Amand. Il a signé le livre d'or et profité d'un petit bain de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant