Finances publiques : les projets des finalistes évalués

le
0
INFOGRAPHIE - L'Institut de l'entreprise juge optimistes les chiffrages des programmes de Nicolas Sarkozy et surtout de François Hollande.

Les deux finalistes sont connus, leurs programmes énoncés. Il est donc possible désormais de récapituler le coût des projets des candidats au second tour de l'élection présidentielle et leur mode de financement.

L'Institut de l'entreprise fait, plus exactement, le point sur l'enveloppe qui manquera à chacun des candidats pour tenir ses engagements. D'après les calculs du cercle de réflexion patronal, ce besoin de financement supplémentaire s'élèvera à 11,4 milliards d'euros du côté du candidat UMP, qui a prévu un retour à l'équilibre des finances publiques en 2016. Au candidat PS, qui ne s'est pas engagé sur un équilibre budgétaire avant 2017, il manquera néanmoins encore 12,1 milliards à cette date-là.

Des deux côtés, l'écart s'explique par des chiffrages différents aussi bien sur les recettes que sur les dépenses, mais également par l'intégration dans les calculs de mesures qui ne figuraient pas dans le programme initial des candidats et ont été ajou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant