Financer son premier logement, plus facile en 2016

le
2
«L'objectif est de distribuer 55.000 PTZ supplémentaires l'an prochain», selon Sylvia Pinel. (© Fotolia)
«L'objectif est de distribuer 55.000 PTZ supplémentaires l'an prochain», selon Sylvia Pinel. (© Fotolia)

La ministre du logement, Sylvia Pinel, l’a confirmé lors du Congrès de la Fnaim, le 15 décembre dernier : «Il y a des signes tangibles de reprise du marché dans les transactions et la construction. Mais il nous est apparu que l’accession restait en retrait dans les zones tendues et pour les jeunes ménages. Notre choix (pour 2016) se porte sur la consolidation des processus existants.» 

Des crédits particuliers existent en effet pour faciliter le premier achat de la résidence principale, mais ils ne rencontrent pas toujours leur public. Le gouvernement a donc prévu dans le projet de loi de finances 2016, des assouplissements du prêt à taux zéro et du prêt accession sociale, afin qu’un plus grand nombre de primo-accédants en profitent.

Un prêt à taux zéro assoupli

Le prêt à taux zéro (PTZ), crédit gratuit financé par l’Etat, complète un financement classique et allège le coût de votre première résidence principale. Le PTZ est accordé sous condition de ressources, il permet de financer une acquisition dans le neuf ou dans l’ancien avec travaux. 

Prenons l'exemple d’un couple avec deux enfants qui souhaite acheter son premier appartement à La Rochelle pour un montant 200.000 euros. Il pourra bénéficier d’un prêt «gratuit» de 52.000 euros. Le gouvernement a décidé, en novembre dernier, de donner un coup de pouce supplémentaire aux primo

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ttini il y a 12 mois

    et une fiscalité locale qui explose

  • heimdal il y a 12 mois

    C'est ça ,un prêt gratuit ! Et quile finance au final ,toujours les mêmes taxables .