Financements innovants: Sarkozy répond à Bono

le
0
Le chef de l'État français Nicolas Sarkozy veut lutter pour doper l'aide publique au développement grâce aux financements innovants.

La réponse n'a pas tardé à venir. Dans une lettre ouverte publiée jeudi par le journal Le Monde, le chanteur de rock Bono appelait le président de la République à passer des discours aux actes en matière d'aide à l'Afrique. Pour ce faire, il l'enjoignait notamment à utiliser «quelques armes pas si ­secrètes (...). Comme Christine ­Lagarde. Comme Carla Bruni».

Dans un courrier au rocker rendu public ce dimanche, le chef de l'État français a annoncé son intention de demander à l'Union européenne d'imposer aux entreprises des secteurs miniers et de l'énergie de publier les revenus qu'elles versent à leurs pays hôtes. Quant aux critiques concernant les aides publiques, Nicolas Sarkozy a rappelé que les subsides versés par la France avaient augmenté de 30% depuis 2007 pour atteindre près de 10 milliards d'euros en 2010. Depuis Addis-Abeba (Éthiopie) où il était dimanche invité d'honneur du sommet de l'Union africaine, le président français a rappelé qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant