Finance, technologies : le Brésil devant la Chine

le
0
Si la Chine reste la première destination mondiale des investissements étrangers, le Brésil est plus attractif dès qu'il s'agit de haute technologie et de services financiers, révèle une étude de PwC.

Selon une étude du cabinet d'audit PwC (PricewaterhouseCoopers) réalisée auprès de 227 chefs d'entreprises, publiée lundi, 56% des dirigeants interrogés disent préférer la Chine à d'autres économies pour investir, devant le Brésil (52%), l'Inde (37%) les États-Unis (34%) et le Mexique (26%). Mais ils s'y intéressent prioritairement pour des opérations industrielles et commerciales de base.

Ils sont en revanche 80% à lui préférer le Brésil s'il s'agit de technologie de pointe et des métiers de l'information. Brésil qu'ils placent en tête également, pour 55 % d'entre eux, pour le secteur des services financiers.

Bien que le gouvernement chinois veuille «élargir l'expertise des entreprises chinoises en amont de la chaîne de valeur», note l'étude, «moins...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant