Finance : Shanghaï veut rivaliser avec Hongkong

le
0
La capitale économique de la Chine crée une zone pilote de libre-échange avec des règles assouplies.

Shanghaï se rêve en Hongkong. Trente-trois ans après le lancement des zones économiques spéciales (ZES) par Deng Xiaoping, la Chine ouvre une nouvelle expérience de libéralisation pilote dans sa capitale financière. Le Conseil d'État a approuvé jeudi la création d'une zone pilote de «libre-échange» (FTZ) de 28 km2 qui servira de laboratoire aux réformes des services, en particulier financiers.

Objectif: faire de Shanghaï une rivale de Hongkong, aussi bien sur le plan de la logistique et du commerce maritime que des flux financiers en adoptant progressivement les standards internationaux. Avec l'ambition d'attirer, grâce à des garanties légales et des incitations fiscales, les multinationales qui redoutent d'installer en Chine leur siège régional par crainte de ne pouvoir récupérer leur mise. La nouvelle zone, centrée autour du port en eau profonde de Yang...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant