Finales : LeBron refroidit les ardeurs des Spurs

le
0
Finales : LeBron refroidit les ardeurs des Spurs
Finales : LeBron refroidit les ardeurs des Spurs

Trois jours après une entame de finale épique marquée par une rocambolesque panne de climatisation, Miami a, à son tour, fait grimper la température dans l' AT&T Centre. Et le baromètre, dimanche, avait un nom : LeBron James ! Sorti en cours de rencontre jeudi, moqué pour avoir été porté sur le banc en raison de crampes à répétition, sa Majesté du Heat a vengé et son honneur et celle de la franchise floridienne en allant chercher la victoire au Texas (96-98) pour égaliser à 1 partout dans cette ultime série. Un scenario redouté par les Spurs, et pour cause : c'est la 13eme fois de suite que Miami prend sa revanche après une rencontre perdue en play-offs. Il faut remonter à l'ère Jordan et aux tout puissants Chicago Bulls d'alors pour trouver une franchise avec pareil répondant (mai 90-juin 92 - 12 victoires de rang après un match perdu en play-offs). Il aura pourtant fallu attendre les dernières minutes pour que l'issue de la rencontre se dessine. San Antonio pensait avoir fait le plus dur en cumulant une avance de 11 points dans le 2eme quart temps. Avant que James n'inscrive trois paniers de suite pour permettre au Heat d'effacer l'ardoise à la pause (43-43). C'est encore lui qui, à moins de deux minutes du buzzer, va faire une passe décisive à Chris Bosh (18 points, 3 rebonds) complètement démarqué pour inscrire un panier primé capital. Mais l'apport du quadruple MVP floridien ne s'est pas arrêté là. Loin de là. Intraitable en attaque, le King (35 points, 10 rebonds, 3 passes décisives) a offert une véritable démonstration en en défense, s'amusant à venir titiller, et gêner, Tony Parker (21 points, 7 passes décisives) sur ses terres. De quoi faire vaciller une armada texane moins réaliste que d'ordinaire (11 ballons perdus, 42,9% de réussite au tir) et qui va payer très cher quelques moments d'égarements à l'image de ces quatre lancers francs consécutifs ratés par « TP » et Tim Duncan (18 points, 15 rebonds - 157eme double double de sa carrière en play-offs, record de Magic Johnson égalés) alors que les troupes de Popovich menaient de deux points. C'est le Heat qui aura finalement le dernier mot. Les hommes d'Eric Spoelstra remportent la guerre des nerfs et s'imposent 96-98 pour revenir à 1 partout dans une série décidemment savoureuse. « On était en bonne position pour gagner ce match, mais on n'a pas su se mettre hors d'atteinte regrettait Tony Parker à l'issue de la rencontre. Il va falloir retrouver notre meilleur basket pour remporter ce titre. » « LeBron a fait un grand match et nous n'avons jamais trouvé la bonne réponse pour le contrer a renchéri Gregg Popovich. Et comme en plus, on a pris des mauvaises décisions dans les dernières minutes. » Aux Texans donc de se remobiliser. Et de débarquer à Miami avec le plein de confiance. Il leur reste 4 jours avant le match 3. Avant de retrouver l'AT&T Center dimanche.

 

NBA - PLAY-OFFSFINALE NBASan Antonio Spurs ? Miami Heat : 1-01 dans la sérieMatch 1 - San Antonio - Miami : 110-95> Les stats de Tony Parker (SAN) : 36 minutes, 19 points, 8 passes décisives, 1 interception, 4 ballons perdus> Les stats de Boris Diaw (SAN) : 33 minutes, 2 points, 10 rebonds, 6 passes décisives, 1 ballon perduMatch 2 - San Antonio - Miami : 96-98> Les stats de Tony Parker (SAN) : 35 minutes, 21 points, 7 passes décisives, 1 interception, 1 ballon perdu> Les stats de Boris Diaw (SAN) : 32 minutes, 7 points, 10 rebonds, 5 passes décisives, 1 interception, 1 ballon perduMatch 4 - jeudi 12 juin à Miami Match 5 (si nécessaire) - dimanche 15 juin à San Antonio Match 6 (si nécessaire) - mardi 17 juin à Miami Match 7 (si nécessaire) - vendredi 20 juin à San Antonio

 

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant