Finale : Première historique pour les Highlanders

le
0
Finale : Première historique pour les Highlanders
Finale : Première historique pour les Highlanders

Au terme d'une finale de haut vol, les Otago Highlanders remportent leur premier titre en Super 15 aux dépens des Wellington Hurricanes. Une finale 100% néo-zélandaise qui a une fois de plus prouvé que les All-Blacks sont bel et bien les grands favoris du prochain Mondial en Angleterre.

Tous les fans du rugby mondial avaient les yeux rivés sur Wellington ce samedi. A deux mois de la Coupe du Monde en Angleterre, le Super 15 offrait une finale 100% néo-zélandaise avec les Hurricanes contre les Highlanders. Meilleure équipe de la phase régulière avec seulement deux défaites sur seize matchs, les Hurricanes étaient les grands favoris devant leur public avec pas moins de douze joueurs sélectionnés dans le groupe de préparation des All Blacks pour le Mondial. En face, les Highlanders n’avaient pas à rougir puisqu’ils étaient la deuxième meilleure équipe de la phase régulière avec onze victoires pour cinq défaites.

Sopoaga lance les hostilités

On s’y attendait, le match commence sur un rythme effréné, les deux équipes ne s’économisent pas, mais dans les 30 premières minutes, ce sont les Highlanders qui sont devant au score grâce à deux pénalités de leur buteur Sopoaga. A dix minutes de la pause, le match s’emballe. Malmenés, les Hurricanes se rebellent. Après cinq bonnes minutes d’occupations dans les 22 mètres adverses, l’équipe de la capitale trouve la faille par l’intermédiaire de Ma’a Nonu qui aplati en coin à la suite d’une mêlée écroulée et un jeu rapide bien effectué par Vito, Savea, Perenara puis conclu par le centre des All Blacks. Malgré la transformation manquée par Barrett, en difficulté dans ce match avec une douleur à un genou, les Hurricanes reviennent à un point : 6-5.

Mais les Highlanders ne se laissent pas abattre et donnent un coup sur la tête des coéquipiers de Conrad Smith avec un essai juste avant la pause. L’équipe d’Otago vole une touche à cinq mètres de la ligne adverse et après plusieurs temps de jeu, le troisième ligne Elliot Dixon passe un défenseur en un contre un et aplati dans l’en-but après avoir résisté à quatre défenseurs. La transformation est réussie par Sopoaga, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 13-5 pour les Highlanders.

Savea manque la balle de match

Dans cette deuxième période, les Highlanders passent rapidement à l’offensive et, malgré une pénalité de Barrett, inscrivent un nouvel essai signé Naholo. L’ailier est servi en bout de ligne par Dixon et inscrit son treizième essai dans ce Super Rugby 2015. Sopoaga loupe la transformation mais qu’importe, l’équipe d’Otago a une avance dix points. Le reste de la rencontre va se jouer au pied. Deux pénalités permettent aux Hurricanes de croire encore à la victoire mais ils ne parviennent pas à franchir l’en-but adverse. Et un énorme raté de Julian Savea n’arrange rien puisque l’ailier des Hurricanes fait un en-avant à un mètre de la ligne. Les dix minutes seront un enchaînement de petites passes pour les Highlanders jusqu’à ce que Marty Banks plante un drop brisant les rêves de titre des Hurricanes. C’est un gros coup dur pour les Hurricanes qui ont dominé outrageusement cette saison de Super 15 mais les Highlanders ont été plus constants sur cette finale et s’offrent le premier titre de leur histoire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant