(Finale) : Premier sacre pour le Chili, l'Argentine maudite

le
0
(Finale) : Premier sacre pour le Chili, l'Argentine maudite
(Finale) : Premier sacre pour le Chili, l'Argentine maudite

Sur ses terres, le Chili a remporté samedi soir la première Copa America de son Histoire en dominant en finale l'Argentine aux tirs au but (0-0, 4 tab 1). Un an après la Coupe du Monde, les Argentins échouent une nouvelle fois en finale.

La cinquième finale est la bonne pour le Chili ! Après 173 matchs disputés, les Chiliens ont enfin gagné cette Copa America. Le tout à domicile dans un Estadio Nacional de Santiago en fusion samedi soir et face au favori de la compétition, l’Argentine. Une juste récompense pour une sélection qui a pratiqué le plus beau jeu de cette édition et qui possède certainement la meilleure génération de son Histoire. Les successeurs des Ivan Zamorano et Marcelo Salas ont réalisé un match quasiment parfait défensivement face aux Argentins qui n’ont pas pu compter bien longtemps sur Angel Di Maria. Touché aux ischio-jambiers en début de match, l’ailier de Manchester United a dû céder sa place dès la 29eme minute à Ezequiel Lavezzi, qu’il pourrait croiser furtivement cet été au PSG… Un premier changement pour une Albiceleste complètement asphyxiée par un pressing chilien de tous les instants. A l’image d’un Javier Pastore, qui a connu beaucoup plus de déchet dans ses transmissions que lors des rencontres précédentes.

Un premier raté d’Higuain

C’est toutefois le meneur parisien qui a offert à Lavezzi l’une des deux meilleures occasions de la première période, mais ce dernier a frappé trop au centre et n’a pas inquiété l’excellent Claudio Bravo. Plutôt vivants en première période malgré un nombre d’occasions limitées, les débats se sont durcis après la pause. Devenue crispante, la rencontre a pourtant bien failli trouver un vainqueur juste avant la fin du temps réglementaire. Méconnaissable jusque-là, notamment en seconde période, Lionel Messi réussissait alors un petit festival dans les derniers instants de la partie avant de décaler à gauche Lavezzi. L’ailier du club de la Capitale tentait alors de servir au second poteau Gonzalo Higuain, entré en jeu à la place d’un Sergio Agüero discret. Mais le Napolitain était un peu court, la passe de Lavezzi étant un peu trop profonde.

Toujours pas de titre pour Messi !

L’Argentine a donc manqué la meilleure occasion de la partie, puisque la prolongation n’a quasiment rien donné, notamment en raison de la fatigue des joueurs de Tata Martino, à l’image d’un Lavezzi perclus de crampes. Ce sont donc les tirs au but qui ont déterminé le nom du vainqueur. Après avoir éliminé la Colombie lors d’une séance mémorable en quarts, l’Albiceleste a craqué en premier. Et comme bien souvent, c’est Higuain, rarement présent dans les grands rendez-vous, qui a complètement manqué sa tentative alors que le Chili menait 2-1. Auteur d’une grosse prestation, Charles Aranguiz, convoité par l'OM, n’a ensuite pas tremblé, au contraire d’Ever Banega qui est tombé sur Bravo, parti du bon côté. Alexis Sanchez a terminé le travail tout en finesse (0-0, 4 tab 1). Tout le peuple chilien pouvait alors exulter. L’Argentine et Lionel Messi ont manqué le coche un an après leur défaite en finale de la Coupe du Monde face à l’Allemagne. Encore une fois…

COPA AMERICA / FINALE
Samedi 4 juillet 2015
Chili - Argentine : 0-0 (4 tab 1)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant