Finale : Nouvelle-Zélande - Australie, LE classique du rugby mondial

le
0
Finale : Nouvelle-Zélande - Australie, LE classique du rugby mondial
Finale : Nouvelle-Zélande - Australie, LE classique du rugby mondial

Alors que la Nouvelle-Zélande et l'Australie vont s'affronter samedi à Twickenham en finale de la Coupe du monde, retour en statistiques sur les précédentes confrontations entre les deux nations.

Sur la scène internationale, personne ne s’est affronté plus souvent que les Wallabies et les Blacks, et c’est donc tout un symbole que les deux équipes se retrouvent en finale de la Coupe du monde. Pas moins de 154 test-matchs ont opposé les deux équipes, avec un bilan largement favorable aux Néo-Zélandais : 105 victoires, 42 défaites et 7 matchs nuls. Pourtant, si les deux nations se sont déjà affrontées à trois reprises en Coupe du monde, à chaque fois en demi-finale (victoire de l’Australie en 1991 et 2003, défaite en 2011), cela n’a jamais été le cas en finale. Les Wallabies sont la seule équipe à présenter un bilan positif face aux Blacks en Coupe du monde. Cette année, les deux équipes n’ont été battues qu’une seule fois en onze matchs, à chaque fois l’une contre l’autre : l’Australie a battu la Nouvelle-Zélande 27-19 en août pour le compte du Four-Nations, et les Blacks se sont vengés la semaine suivante, en l’emportant 41-13.

Savea ou Mitchell dans l'histoire ? 

Sur le plan individuel, ce match sera l’occasion de voir Richie McCaw jouer pour la 37eme fois contre l’Australie (un record), et peut-être inscrire un 12eme essai contre ses meilleurs ennemis (il détient là aussi le record du nombre d’essais marqués face aux Jaune et Vert). Le capitaine néo-zélandais disputera d’ailleurs son 22eme match en Coupe du monde, ce qui lui permettra d’égaler le record en la matière, détenu par l’Anglais Jason Leonard. Adam Ashley-Cooper va quant à lui rejoindre son illustre compatriote David Campese au palmarès, avec un 29eme match contre les Blacks. Le futur joueur de Bordeaux-Bègles est aussi celui qui a aplati plus de fois dans l’en-but néo-zélandais (9) que quiconque dans l’histoire du rugby. Au cours de cette finale, le All Black Julian Savea pourrait battre le record de Jonah Lomu (1999) et Bryan Habana (2007) du nombre d’essais marqués lors d’une édition de la Coupe du monde. Il en est à 8 réalisations. Mais l’Australien Drew Mitchell pourrait lui aussi affoler les statistiques s’il parvenait à inscrire deux essais : ce sera alors le record du nombre d’essais marqués en Coupe du monde. Jonah Lomu et Bryan Habana (qui a échoué vendredi contre l’Argentine dans cette quête du record), en sont à 15.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant